mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

page niveau 3

rééducation visuelle et professionnels

Chacun imagine ses propres astuces et stratégies pour trouver des solutions selon ses besoins, mais savez-vous qu'il existe des centres de rééducation pour la basse vision où des professionnels de la vue peuvent vous apprendre à utiliser au mieux votre potentiel visuel restant ?

 

La rééducation basse vision est un concept peu connu de tous et même encore de certains ophtalmologistes. Il est vrai qu'il y a peu, on considérait la personne malvoyante comme une personne "légalement aveugle".

 

Sous la pression de professionnels et de personnes malvoyantes obstinés, une évolution est en cours. L'association ARIBA y a grandement contribué.

 

1. Mieux comprendre la rééducation basse vision et ses principaux acteurs.

 

Avant toute chose, les possibilités visuelles restantes de la personne, et ce, quel que soit son âge, doivent être optimisées. Si la vision centrale est atteinte, on cherchera à utiliser au mieux la vision périphérique. Cet effort de rééducation ne peut se faire qu'avec le concours de différents spécialistes, idéalement une équipe pluridisciplinaire regroupant ophtalmologistes, orthoptistes, opticiens, ergothérapeutes, et AVJistes.

 

La rééducation ne permet pas de revoir comme avant mais de voir autrement.

 

Des solutions simples facilitent l'accès à l'information visuelle : écrire plus gros, utiliser de meilleurs contrastes, s'équiper d'un éclairage approprié, etc.

 

Il existe aussi de nombreux outils d'aides à la vie quotidienne proposés par les opticiens spécialisés en Basse Vision : loupes, agrandisseurs, montres, solutions informatiques, téléphones, guide chèque, etc.

 

2. Les acteurs de la basse vision.

l'ophtalmologiste.

 

Il est le premier maillon de la chaine.

Son rôle est prépondérant : il diagnostique la malvoyance, prescrit le bilan Basse Vision et les séances de rééducation.

 

l'opticien.

 

Formé à la basse vision, il évalue vos capacités visuelles et vous propose le matériel adapté à vos besoins :

des aides optiques qui améliorent la qualité de l'image et facilite la lecture et l'écriture (lunettes, loupes, télé-agrandisseurs, etc.),

des aides techniques qui adaptent l'environnement à votre déficience visuelle (pupitres, éclairage adapté, etc.).

 

l'orthoptiste.

 

Spécialiste de la rééducation de la vision, il vous apprendra, par exemples à :

tirer le meilleur parti de votre potentiel visuel restant par des exercices,

évaluer les positions corporelles les plus confortables pour la lecture,

déterminer l'éclairage adéquat pour vous…

 

En lien avec l'opticien il pourra vous apprendre à optimiser l'utilisation de vos aides visuelles.

 

l'AVJiste.

 

Spécialiste de l'Aide à la Vie Journalière, il vous conseille pour vous aider à retrouver votre autonomie et à mieux utiliser votre potentiel visuel restant dans tous les actes de la vie quotidienne.

 

L'ergothérapeute.

 

Il vous accompagne vers l'autonomie. Il détermine ce que vous souhaitez faire et ce que vous pourrez faire. Il se déplace à domicile ou au bureau pour faciliter votre vie quotidienne avec de nouveaux aménagements (l'éclairage selon l'activité, le choix des contrastes, l'utilisation des aides techniques, etc.).

 

l'instructeur en locomotion.

 

Il vous apprend à retrouver de l'autonomie dans les déplacements. Grâce à des techniques, vous arriverez à traverser en sécurité et à vous orienter sans vous égarer.

 

le psychologue.

 

Son rôle est primordial et conditionne souvent la réussite d'une rééducation. Il est souvent difficile de se confronter seul aux craintes que génèrent la perte de vision et aux incidences dans la vie quotidienne.

outils

  • envoyer la page à un ami