mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

page niveau 3

enseignements

Depuis la dernière enquête réalisée par Handicapzéro en 2005, il est important de noter que les personnes malvoyantes sont beaucoup  plus nombreuses à utiliser les services de l'association et que par conséquent les besoins en termes d'accessibilité et les dispositifs à mettre en place prennent en compte ce paramètre. Une meilleure information des personnes concernées sur les dispositifs adaptés mis en place par l'association dans de nombreux secteurs a également participé à cette évolution. Dès lors qu'une difficulté d'accès à une information ou à un service (facture d'eau, de téléphone, d'énergie, notice de médicament, etc.) est contournée dès sa source par des solutions alternatives comme la mise à disposition de supports audios, braille, caractères agrandis ou web accessibles, ces supports sont privilégiés. Par ailleurs, le vieillissement de la population contribue à l'augmentation du public déficient visuel dans son ensemble. 

Les TIC ayant un  réel impact dans l'environnement des personnes aveugles et malvoyantes, on note toutefois une nette démarcation dans l'usage du multimédia, certains profils sont technophiles a tendance "geek", d'autres n'en sont qu'aux prémisses de l'usage d'Internet sur un ordinateur personnel, évidemment plus nombreux chez les seniors.

A noter toutefois une utilisation d'internet accrue depuis la dernière enquête mais encore en retrait comparée à l'ensemble de la population. La consultation des pages est plus diversifiée, vers des sources d'information plus nombreuses. C'est la progression de la mise en accessibilité des  sites web, en particulier des sites publics, qui participent à cette évolution sous l'impulsion du référentiel R.G.A.A. issu des travaux de la D.G.M.E. et de la W3C/W.A.I.. Des zones d'ombre persistent notamment dans l'accès à l'e-commerce qui apparait pourtant comme une solution adaptée à des personnes pouvant rencontrer des difficultés de mobilité. 

L'équipement en téléphonie mobile a poursuivi sa progression en rejoignant quasiment le taux d'équipement national. Les personnes déficientes visuelles avaient identifié très tôt cet outil comme pouvant optimiser leur autonomie. La prise en compte des besoins de mise en accessibilité des terminaux et des services par les opérateurs, et depuis peu par certains constructeurs et systèmes d'exploitation, n'est pas étrangère à cet engouement.


Source: enquête Handicapzéro 2012.

outils

  • envoyer la page à un ami