mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

page niveau 3

le téléphone mobile et les déficients visuels

• téléphone mobile.

 

A la question "Disposez vous au moins d'un téléphone mobile", 73 % répondent oui ; comparé aux 85 % pour l'ensemble de la population française (source : ARCEP).

Téléphone mobile : graphique 1 : 73 % ont au moins un téléphone , 27 % n'en ont pas

Dans 68 % des cas, il s'agit d'un téléphone classique et  dans 32 %, d'un smartphone .

Téléphone mobile : graphique 2 : 32 % ont un smartphone , 68 % un téléphone classique


Dans tous les cas, le clavier physique prévaut sur sur le clavier virtuel : seules 12 % des personnes interrogées utilisent un téléphone tactile.

Comparé au taux d'équipement national, le smartphone est en progression dans l'équipement des personnes interrogées. Le tactile commence à séduire les déficients visuels grâce aux dispositifs d'accessibilité natifs proposés par les systèmes d'exploitation et quelques constructeurs.

Difficile pour beaucoup de personnes interrogées d'indentifier le système d'exploitation de leur téléphone, dans 36 % des cas, la personne ne le connait pas.

Téléphone mobile : graphique 3 : 49 % sous Symbian, 26 % sous Android, 7 % sous iOS, 2 % sous Windows Mobile, 1 % sous Windows Phone et 36 % ne connaissent pas

Quand l'OS est connu, c'est Symbian qui est nommé dans 49 % des cas. Logique puisque qu'il permet d'accueillir des solutions logicielles d'accessibilité au mobile. Suivent Android (26 %) qui accueille également différents logiciels d'accessibilité et iOS  (7 %). Windows Mobile et Windows Phone sont beaucoup moins connus pour leur accessibilité (respectivement 2 et 1 %). A la question relative au renouvellement de mobile, seuls 33 % des interrogés déclarent vouloir changer leur mobile prochainement. Tout comme à propos de leur mobile actuel, ils sont indécis sur le choix du système d'exploitation (53 %). Symbian et iOS sont a égalité avec 21 % des cas, Android est loin derrière avec 3 %.

• internet sur téléphone mobile.

41 % des personnes qui possèdent un téléphone sont donc des mobinautes. La tendance nationale est inférieure puisque 24 % des Français utilisent Internet sur leur mobile (source : ARCEP). 

Internet sur téléphone mobile : 59 % utilisent Internet sur leur téléphone, 41 % ne l'utilisent pas

fonctionnalités utilisées. 

La fonction essentielle du téléphone pour l'ensemble des personnes interrogées reste d'appeler et être appelé. Pour celles et ceux qui utilisent Internet sur leur mobile, les applications déclarées comme "accessibles" sont les plus utilisées (dans 70 % des cas).

Fonctionnalités utilisées : 70 % pour des applications accessibles, 66 % les SMS, 14 % les mails, 14 % la musique, 13 % de la recherche et de la navigation Internet, 8 % les réseaux sociaux et 7 % le GPS



Parmi celles qui ont été clairement nommées, on notera dans l'ordre d'importance celles dédiées aux transports (S.N.C.F. Direct, R.A.T.P.), à l'info (Vocale presse, Le Monde), à la géolocalisation et aux déplacements (Navigon, Around me), aux réseaux sociaux (Facebook, Twitter), à la musique, aux jeux et aux services bancaires (pour ces trois derniers domaines aucune application accessible n'a été nommée).

Suivent les S.M.S. (66 %), les e-mails (14 %) qui sont souvent rendus accessibles via les revues d'écran natives ou logicielles. Le mobile est également un support pour l'écoute de musique (14 % des cas), un outil de recherche et navigation web (13 %), un accès aux réseaux sociaux (8 %) un G.P.S. (7 %).

attentes.

Attentes : 60 % pour la vocalisation des contenus, 49 % l'ergonomie du téléphone, 37 % des infos pratiques de géolocalisation, 33 % la presse et l'actualité, 19 % l'agrandissement des contenus, 18 % la commande vocale, 15 % la billetterie, 2 % les moyens de paiement, et 17 % d'autres

 

Afin d'optimiser l'usage du téléphone mobile, les personnes interrogées qui sont équipées d'un mobile souhaitent : la vocalisation des contenus à l'écran (60 %), une meilleure ergonomie du téléphone (49 %), obtenir des informations pratiques de géolocalisation (37 %), accéder à la presse (33 %), l'agrandissement des contenus à l'écran (19 %), la commande vocale (18 %), l'accès à la billetterie (15 %) et l'utiliser comme moyen de paiement (2 %).

 

Dans la catégorie "autres" (17 %) sont mentionnés : une plus grande accessibilité à l'Internet sur le téléphone, une simplification de la navigation, des fonctionnalités comme le zoom à la demande, le réglage des contrastes. D'un aspect pratique, les personnes interrogées souhaitent identifier des produits en les scannant (QR code, Datamatrix, etc.), se déplacer dans les transports urbains (cheminement gares et stations), utiliser les réseaux sociaux, consulter la météo, s'informer (presse), jouer et écouter de la musique.

  

outils

  • envoyer la page à un ami