mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

page niveau 3

actualités

Verres de lunettes : nos conseils pour les choisir sans se faire avoir

lundi 13 novembre 2017


Difficile de choisir ses verres de lunettes, lorsque, l’ordonnance en main, vous vous rendez chez votre opticien. Face à l’offre, lesquels choisir ? Quels traitements prendre absolument ? Et que doit-on éviter ? Les conseils de Laetitia David, opticienne à Paris. 

Préférez les verres de marque

Les verres unifocaux sont conçus pour corriger certains défauts visuels comme la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme, et offrent la même correction sur toute leur surface.
Tout dépend ensuite de la qualité du verre. Et en magasin, vous trouverez de tout, des verres à petits prix comme des verres de marque (Essilor, BBGR, Zeiss...).
Le mieux : "Je conseille systématiquement des verres d'un verrier comme Essilor®, car la qualité me semble supérieure. On constate aujourd'hui en magasin de nombreux problèmes avec les verres discount provenant notamment d'Asie. Ils ne respectent pas les normes de sécurité européennes avec des problèmes de résistance des verres qui éclatent et qui cassent plus facilement, ainsi que des traitements qui se décollent très rapidement et qu'on ne peut pas refaire." explique Laetitia David.
Un conseil : pensez à demander votre carte d’authenticité sur les verres.

Vidéo. Des lunettes ajustables à votre vue à vie

Pour les verres progressifs, choisissez du haut de gamme

Les verres progressifs sont destinés à corriger la presbytie.
Le mieux : spécifiques car ils doivent s'adapter à la posture de la personne, aux habitudes visuelles et aux besoins. Mieux vaudra se tourner vers une formule plus personnalisée et optez pour des verres FreeForm ou de Haute définition, le haut de gamme de ces dernières années. Les verres discount dans ce registre ont tendance à présenter des déformations visuelles.

Anti-reflet, anti-buée... Choisissez vos traitements

Anti-reflet, anti-buée… votre opticien vous proposera de nombreux traitements. Mais faut-il tous les prendre ?
- le traitement anti-reflet : plus qu’un traitement de confort, il sert à supprimer tous les reflets parasites et à améliorer la transparence des verres dans de nombreuses situations, notamment en cas de conduite de nuit. "C'est un traitement indispensable. Les verres sont ainsi très transparents et facilitent une bonne qualité visuelle et un meilleur contraste." explique Laetitia David.
- le traitement anti-buée : les verres sont revêtus d’une couche aux propriétés hydrophobes*. Les utilisateurs appliqueront en plus régulièrement (1 fois/semaine) un produit vendu (spray ou crème) en supplément pour optimiser. "Je ne le conseille que pour des personnes qui ont des problèmes particuliers (forte transpiration du visage...)."
- le traitement durci : il s’agit d’un durcisseur en surface. "C'est un traitement important. Cette couche de protection permet d’augmenter la durée de vie des verres et de limiter les rayures."
* ce qui permet à l’eau de perler

Oubliez les verres en polycarbonate

Aujourd'hui, les verres sont principalement dans une matière que l'on appelle "organique " et beaucoup plus rarement en verre minéral (lourd à porter). On trouve encore des verres en polycarbonate, mais ils n'ont plus la cote.
Pourquoi : "Avec le recul, on s'est rendu compte que ces derniers étaient certes plus résistants, mais n'étaient pas très performants au niveau de la qualité d'optique. Même s'ils existent encore, je ne les conseille plus." explique Laetitia David.

Optez pour des produits d'entretien chez l'opticien

Une fois vos lunettes en poche, votre opticien vous proposera bien souvent des produits d'entretien spécifiques. La grande question est souvent : "faut-il les acheter sur place ou les trouver en grandes surfaces ? "
Le mieux : "Si vous souhaitez économiser quelques euros, ce n'est pas ici. Les produits que l'on trouve en grandes surfaces sont d'une très mauvaise qualité, au point où les traitements des verres se dégradent rapidement à leur contact. On préférera un nettoyage à l'eau froide avec un peu de savon ou des produits chez un professionnel, que vous pouvez trouver sous forme de spray ou de lingettes. Une petite préférence : le spray nettoie plus efficacement." explique Laetitia David.
Et aussi : pour prendre soin de ses verres, pensez à l'étui avec coque et évitez les chocs thermiques qui détériorent les verres. Ainsi "oubliez le port de lunettes au sauna et ne les laissez pas dans la voiture derrière le pare-brise. Pas d'eau chaude non plus. Cela détériore les verres de façon plus progressive."

Pour les plus sensibles, optez pour des verres qui protègent de la lumière bleue

Depuis que des études ont indiqué que la lumière bleue (leds, écran d'ordinateur...) peut engendrer des problèmes comme la D.M.L.A. (dégénérescence maculaire liée à l’âge) et empêcher la sécrétion de mélatonine, de nouveaux verres qui protègent de la lumière bleue fleurissent un peu partout.

Le conseil : "Ce sont des traitements récents. Je le conseille à titre préventif pour les personnes qui sont souvent devant les écrans et/ou qui sont sensibles à la lumière notamment des leds, car les verres filtrent à 50 % la lumière bleue." explique Laetitia David.
Un seul inconvénient : le traitement dénature les couleurs. A déconseiller chez les personnes qui travaillent sur des nuanciers ou sur du traitement de photos*.

* ou sur des personnes sensibles à la perception des couleurs.