vous êtes ici : accueil » conso » quechoisir.org


quechoisir.org

Matelas - Le protocole

Jeudi 21 octobre 2021, 02h06

Test Que Choisir : Comparatif Matelas
YouTube conditionne la lecture de ses vidéos au dépôt de traceurs pour mieux cibler la publicité selon votre navigation. En cliquant sur « Autoriser » les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser la vidéo.

Confort

2 personnes de taille et de corpulence opposées (femme de 1,55 m et 54 kg et homme de 1,90 m et 110 kg) reposent tour à tour sur le matelas en position dorsale puis latérale. L'enfoncement du corps est évalué par photogrammétrie. Le confort renseigne sur le soutien et l'absence de déformation de leur colonne vertébrale. Un matelas capable de bien soutenir ces personnes extrêmes l'est aussi pour 90 % de la population.

Pression

Mesure de la pression maximale et globale calculée lorsqu'une personne test de 80-85 kg et 1,70-1,75 m repose allongée sur le dos sur le matelas. Des valeurs élevées peuvent mettre en avant des zones trop dures et donc inconfortables (risque de réveil nocturne).

Fermeté

Elle est classée de très souple à très ferme suite au calcul de la dureté du matelas déduite de l'application successive de plusieurs points de pression de forces différentes. Elle est notée sur une échelle de 1 à 10 (1 = très ferme, 10 = très souple).

Maintien

L'affaissement est évalué lors de l'application progressive de deux demi-sphères espacées de 50 cm sur la surface du matelas. L'espace non compressé ne doit pas s'affaisser. La résistance à l'enfoncement est calculée suite à l'application d'une force progressive de 1 000 N au centre du matelas. Ce dernier doit pouvoir résister sans se compresser exagérément. La stabilité renseigne sur la capacité du matelas à amortir les chocs (et donc les mouvements) sans pour autant les entraver.

Mémoire de forme

Mesure de l'intensité viscoélastique du matelas (de faible à très intense), pour les modèles offrant une ou plusieurs couches viscoélastiques.

Ventilation

On estime la capacité du matelas à respirer en calculant sa capacité à absorber l'eau contenue dans deux éponges placées sur une grille au-dessus du matelas, ceci pendant 5 h à 37 °C.

Chaleur

Le matelas est classé de froid à chaud suite au relevé de la consommation électrique nécessaire pour chauffer et maintenir une plaque de cuivre isolée à 37 °C à la surface du matelas pendant 10 h, ce dernier étant dans une chambre climatique à 0 °C.

Après vieillissement (soit environ 8 ou 10 ans)

Un rouleau de 140 kg effectue 30 000 cycles aller-retour dans le sens de la largeur du matelas. À la fin de l'endurance, le soutien est à nouveau étudié avec les mêmes personnes que sur matelas neuf. La perte de fermeté et de hauteur est calculée. Toute dégradation du matelas est notée.

Utilisation

La facilité de manipulation est évaluée puis l'aptitude au recyclage estimée (facilité de séparation des différentes couches).

Inflammabilité selon les normes EN 597-1 et 2

3 cigarettes allumées sont placées en trois endroits différents du matelas. Le test est complété avec un test à l'allumette en un emplacement unique.

Analyses chimiques

Les biocides isothiazolinones et le pyrithione de zinc, utilisés comme antiacariens, antibactériens et antimoisissures, sont recherchés dans les matériaux des matelas. Pour les matelas 100 % naturels, la présence de nitrosamine est aussi recherchée dans le latex.

Test Que Choisir : Comparatif Matelas



vous êtes ici : accueil » conso » quechoisir.org


© 2021 — confort de lecture