vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


loisirs pluriel : des centres de loisirs pour tous

samedi 18 juillet 2015 à 10h00

loisirs pluriel : les centres de loisirs qui mélangent enfants handicapés et valides

Vous n'avez peut-être pas la chance de partir en vacances. Mais cela n'empêchera pas votre enfant d'en profiter. L'association Loisirs Pluriel propose des centres de loisirs où peuvent s'inscrire des enfants handicapés. Dans des groupes de 24 enfants maximum, la moitié des places leur sont réservées. 

"Allez viens, on t'emmène à Loisirs Pluriel. Tous ensemble, tous différents, sous un même ciel". Voilà la petite chanson entonnée par les enfants présents dans ce centre de loisirs. Situé dans le 19ème arrondissement de Paris, il fait partie des 14 centres de loisirs de l'association Loisirs Pluriel. Il en existe également en Bretagne, en Normandie, dans le pays de la Loire ou dans le Nord-Pas-de-Calais. Ouverts les mercredis et pendant les vacances, l'objectif est simple : faire comme tous les autres centres de loisirs classiques et effacer cette notion du handicap. Un but facile à atteindre pour Fanny Bottet, coordinatrice territoriale de Loisirs Pluriel : "L'enfant valide va voir naturellement un autre enfant plutôt qu'une personne en situation de handicap. On leur propose les mêmes activités pour faciliter la rencontre". Au programme, piscines, cinéma, balades et autres ateliers.

Un centre de loisirs comme les autres, à la différence que la prise en charge est renforcée. Là où les centres classiques ont un adulte pour 12 enfants, Loisirs Pluriel propose un animateur pour trois enfants. Pour certaines activités, c'est parfois encore plus : "On a un taux d'encadrement défini par enfant. Par exemple, pour une activité comme la piscine, Yannis (enfant en fauteuil roulant) a une personne spécialement attitrée pour qu'il puisse se baigner et profiter".

Côté encadrement, là aussi, tout est fait pour optimiser la prise en charge de l'enfant. L'association organise trois fois par an des formations à l'attention de ces animateurs sur l'accompagnement des enfants (Manipulation du fauteuil, prise en charge d'un enfant autiste,…). Ils sont supervisés par une directrice elle-même éducatrice spécialisée. L'équipe est également présente pour répondre aux questions des enfants : "Les animateurs vont expliquer avec des mots simples la nature du handicap, les rassurer sur le sujet. Ça change leur regard de futur adulte".

Justement, deux de ces enfants se sont bien trouvés : Gabriel et Mathieu. Ils ont tous les deux dix ans. Mathieu est valide tandis que Gabriel souffre de dyspraxie. Une différence qui n'enlève rien à leur amitié : mieux, Gabriel veut monter son propre restaurant, Le "Restau Gourmand" au sein du centre, avec Mathieu en guise de cuisinier. 

source : vivrefm.com




vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


© 2020 — confort de lecture