vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


Cher Père Noël...

mardi 13 décembre 2005 à 00h00

Le compte à rebours est commencé. Débordé en cette période de l'année, le père Noël s'est entouré d'une armée de lutins des postes du pôle Nord qui a mis la main à la plume pour répondre aux nombreux enfants qui ont envoyé une lettre au bien-aimé personnage barbu.



Chaque année, en moyenne, un million d'enfants de partout au pays écrivent une lettre au père Noël à l'adresse Pôle Nord, code postal HOH OHO (Canada)pour se confier à lui, mais surtout pour lui présenter leur liste parfois exhaustive de présents, allant de la traditionnelle poupée Barbie, à l'ourson en peluche et aux jeux vidéos.



La porte-parole du programme des lettres du père Noël des Postes Canada, Marie Geoffroy, a lu plusieurs lettres au cours des années, dont certaines se démarquent particulièrement du lot.



«Je me souviens d'un petit garçon qui avait mis en garde le père Noël contre les biscuits que sa mère avait laissés pour lui avec le fameux verre de lait, précisant qu'elle n'était pas une très bonne cuisinière. Plusieurs enfants préviennent le père Noël de passer par la porte principale et d'enlever ses souliers, étant donné qu'ils n'ont pas de cheminée.»



L'idée d'envoyer des lettres au père Noël est née à Montréal en 1974 et s'est développée au fil des ans d'un océan à l'autre, de sorte qu'en 1983, les Postes Canada recevaient 290 000 lettres d'enfants.



L'an dernier, le père Noël a reçu plus d'un million de lettres pour la quatrième année consécutive, sans compter les 33 000 courriels, puisque l'homme du pôle Nord s'est aussi familiarisé avec les nouvelles technologies.



De même, il a maintenant un site Internet, www.postescanada.ca/letempsdesfetes, pour les petits, où les attendent des jeux amusants, ainsi que des recettes de biscuits et de gâteaux de la mère Noël.



«On reçoit les lettres des enfants et les 11 000 bénévoles des Postes Canada y répondent tous dans 27 langues et même en braille, en fonction de la langue dans laquelle elle a été écrite. Comme il y en a plusieurs, certains enfants les reçoivent un peu après le temps des Fêtes, mais aucune lettre n'est laissée sans réponse, à moins que l'adresse de retour ne soit pas indiquée», précise Mme Geoffroy.





vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


© 2020 — confort de lecture