vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


La téléphonie mobile au service du handicap

mercredi 05 décembre 2007 à 16h23

En France, le handicap concerne 5,5 millions de personnes, soit 1 famille sur 5. Le téléphone mobile étant devenu un des outils majeurs pour garantir l’autonomie des personnes handicapées, les opérateurs ont pris des engagements pour faciliter l’accès des personnes handicapées à la téléphonie mobile et garantir une dynamique de progrès à travers une charte signée en 2005. C’est la première charte élaborée par l’ensemble d’un secteur d’activités pour rendre ses services plus accessibles aux personnes handicapées.

Patrick Gohet, Délégué Interministériel aux Personnes Handicapées, Paul Champsaur, Président de l’ARCEP et Jean Marie Danjou, Délégué Général de l’AFOM, signataires de la Charte, ont présenté les actions concrètes engagées par la profession en 2007 et défini les axes de développement prévus pour 2008. Tous ont souligné l’importance et la qualité du dialogue mené avec les associations.

Parmi les faits marquants de fin 2007, 5 principaux constructeurs de téléphones mobiles, Motorola, Nokia, Sagem, Samsung et Sony Ericsson, rejoignent la démarche et signent la Charte.

Engagement 1 : Proposer les téléphones mobiles les plus adaptés.

En 2005, une liste de critères communs à tous les opérateurs a permis de définir une grille de classification des mobiles les plus adaptés aux personnes handicapées. En 2006 des panels de testeurs ont permis d’évaluer les téléphones en fonction de chaque type de handicap. En 2007, des progrès significatifs ont été réalisés :

Une liste affinée de critères de sélection des téléphones, par une appréciation plus objective des besoins de chacun et un travail approfondi avec les constructeurs.

Une offre plus conséquente de modèles de téléphones : chaque opérateur propose aujourd’hui 10 à 20 modèles de téléphones accessibles.

Une amélioration générale de l’ergonomie : écrans plus lumineux, optimisation de la taille des caractères, diversification de l’offre pour les claviers, en relief, à perception tactile voire sonore.

La technologie Java, qui équipe de plus en plus de terminaux, autorise le développement de programmes adaptés aux différentes familles de handicap.

Engagement 2 : Développer des services spécifiques favorisant l’autonomie.

Après la mise en place en 2006 d’offres tarifaires dédiées et de services gratuits, les opérateurs sont allés plus loin avec :

Des offres nouvelles et des services dédiés plus aboutis. Les opérateurs proposent des téléphones dotés de logiciels de vocalisation plus perfectionnés :

• Un journal d’information en langue des signes réalisé à partir de dépêches A.F.P..

• Un guide "Handi-Cité"; qui répertorie 3500 lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite à Paris, Nantes, Rézé et prochainement dans d’autres villes.

•Le guide "Handi-Tourisme" permet de trouver les sites de tourisme et de loisirs accessibles aux personnes handicapées. Lancé en région Rhône-Alpes, ce service a vocation à être étendu.

• En 2007, grâce aux constructeurs, des progrès technologiques ont pu être proposés : casques à induction bluetooth, logiciels de grossissement des menus, logiciels de reconnaissance vocale, lecture audio des S.M.S. et du texte et assistance audio.

Engagement 3 : Informer le public des offres destinées aux personnes handicapées.

Outre une plus forte sensibilisation des vendeurs, une hotline dédiée aux produits et services adaptés aux personnes handicapées a été mise en place au sein des centres d’appels clients des principaux opérateurs. Des pictogrammes signalent désormais sur les sites Web (la plupart aux normes W3C) et sur les brochures commerciales les téléphones mobiles les mieux adaptés.

Cette année encore, la communication a été renforcée avec :

Une plus large diffusion des informations sur tous les canaux disponibles :

• 22 000 brochures diffusées par l’association Handicapzéro.

• 615.000 exemplaires de la Charte distribués dans les préfectures, auprès des associations et sur le site web de l’AFOM.

• L’ouverture à Paris d’un lieu d’accueil et d’échanges pour favoriser l’accès des personnes handicapées aux technologies de la communication (en partenariat avec la Ville de Paris).

Engagement 4 : s’inscrire durablement dans une démarche de progrès.

Les opérateurs et les constructeurs souhaitent tirer le meilleur parti des évolutions technologiques pour les mettre à la disposition des personnes handicapées, avec, dans un futur proche :

 La technologie "du sans contact" pour le paiement.

Des applications "machine to machine", utilisant le réseau des opérateurs pouvant permettre, par exemple, le suivi des interventions médicales à domicile.

Des services multimédia mobiles.

Par ailleurs les opérateurs poursuivent leurs axes d’amélioration de l’accueil avec des travaux d’accessibilité sur 33 points de ventes nouveaux ou réaménagés en 2007.

Confortés par l’implication des constructeurs, les opérateurs souhaitent en 2008 accentuer leurs efforts sur ledéveloppement de nouvelles fonctionnalités adaptées à chaque type de handicap comme, à titre d’exemples :

La mise à disposition de documents sur C.D. audio ou la navigation avec une aide G.P.S. pour les personnes ayant des déficiences visuelles.

Le développement d’un équaliseur permettant de s’adapter au degré de surdité pour les personnes ayants des déficiences auditives.

La possibilité de se connecter à un joystick pour les personnes ayant des déficiences motrices.

De nouvelles applications de géolocalisation.

Objectifs 2008

Elargissement de la démarche à de nouveaux acteurs. Parmi eux, le Comité National des Retraités et Personnes Agées (CNPRA) sera invité par la D.I.P.H. à participer à la réflexion, les personnes âgées rencontrant des problématiques voisines.

Ouverture de cette démarche au niveau européen, étape jugée indispensable pour s’adapter à un marché des téléphones mobile dépassant largement les frontières nationales. Une initiative de plus pour une profession dont les principaux acteurs travaillent "main dans la main" depuis deux ans afin de rendre le téléphone portable toujours plus accessible aux personnes handicapées, quelle que soit la nature de leur handicap.




vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


© 2020 — confort de lecture