vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


Un pourcentage de programmes de télévision “audio décrits" obligatoire

mardi 07 juillet 2009 à 15h37

Les pouvoirs publics vont fixer “dans les prochains mois” un pourcentage de programmes de télévision “audio décrits”, c’est-à-dire accessibles aux malvoyants grâce à des commentaires oraux, a annoncé le secrétariat d’Etat à la Solidarité.

"En France, contrairement à d’autre pays, le Royaume-Uni, le Japon, la loi ne fixait pas jusqu’à présent de quotas de programmes à ‘audiodécrire’, pour des raisons essentiellement techniques”, a déclaré la secrétaire d’Etat Valérie Létard, selon le texte de son intervention devant le congrès international des déficients visuels.

“C’est désormais chose faite, grâce à une loi du 5 mars 2009” sur l’audiovisuel, a-t-elle ajouté, un an après le lancement du Plan “handicap visuel” 2008-2011.

“L’audio description” consiste à insérer des commentaires pendant l’absence de dialogue pour décrire tous les éléments visuels.

“Un pourcentage de programmes à ‘audiodécrire’ va être fixé dans les prochains mois pour les principales chaînes sous forme d’une convention entre les chaînes privées et le C.S.A. (Conseil supérieur de l’audiovisuel, ndlr) et dans les contrats d’objectifs et de moyens passés entre les chaînes publiques et le gouvernement”, a précisé dans un communiqué le secrétariat d’État.

Depuis la loi du 5 mars 2009, “les éditeurs de services de communication audiovisuelle” doivent renforcer “l’audiodescription” (pour les malvoyants) et le sous-titrage (pour les sourds) des programmes.






vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


© 2020 — confort de lecture