vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


Lyon : l’écriture inclusive du nouveau maire, un problème pour la compréhension des personnes handicapées

mardi 28 juillet 2020 à 09h14

L’adoption de l’écriture inclusive par le nouveau maire de Lyon et sa majorité municipale dans leurs communiqués de presse a fait réagir les associations de défense des personnes handicapées.

Ces organismes louent le but de la démarche mais estiment que le recours au "point milieu" complique la compréhension des textes par certains aveugles, dyslexiques ou porteurs de handicaps cognitifs.

" Lyonnais.e.s.". Le choix du recours à l’écriture inclusive dans la rédaction des communiqués de presse du nouveau maire de Lyon (Rhône), Grégory Doucet, et de son équipe, compliquerait l’accès à l’information de certaines personnes handicapées. Le point milieu placé à l’intérieur d’un mot et plus seulement en fin de phrase représente en effet "un obstacle majeur pour la lecture et la compréhension", a dénoncé Informations Handicap, lundi 20 juillet.

La plateforme évoque notamment les difficultés rencontrées par "les aveugles utilisant des synthèses vocales pour lecture de textes, les personnes dyslexiques ou […] celles avec un handicap cognitif". La démarche du nouveau maire EELV a également fait réagir l’Association pour la Prise en compte du Handicap dans les Politiques Publiques et Privées (APHPP).

faire revenir le maire sur sa décision

Cette dernière en a appelé au Défenseur des droits et à l’Association des maires de France (A.M.F.) pour faire revenir Grégory Doucet et sa majorité sur leur décision. Elle souhaite les voir "intervenir face à cette décision inacceptable". "L’écriture inclusive discrimine nombre de personnes en situation de handicap en leur rendant les textes inaccessibles", a estimé l’APHPP sur son compte Twitter lundi 13 juillet.

"La défense d’une cause, aussi noble soit elle, celle de l’égalité femme homme en l’occurrence, ne peut s’opposer à des principes fondamentaux d’accessibilité", a commenté Matthieu Annereau, le président de l’association. À titre personnel, l’élu de Saint-Herblain (Loire-Atlantique), qui est non-voyant, s’est dit "furieux contre cette adoption" par le maire de Lyon. De son côté, Grégory Doucet, cité par Lyon Mag, s’est déclaré "convaincu de [l'] utilité" de l’écriture inclusive.

source : ouest-france.fr




vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


© 2020 — confort de lecture