vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


La vente de la souris Mouskie a démarré

mercredi 25 novembre 2009 à 12h00

Hervé Richoz, 48 ans, atteint d’une dégénérescence maculaire de la rétine, ancien représentant en matériel audiovisuel de 48 ans, travaille désormais à l’antenne romande de la Fédération suisse des aveugles et malvoyants à Lausanne. "Apprendre le braille n’est pas une chose facile d’un point de vue émotionnel. C’est accepter son handicap. La plupart des malvoyants utilisent des résidus de vision jusqu’à la dernière minute."

Il devient de plus en plus difficile de motiver les gens à apprendre cet alphabet à six points alors qu’il est si facile d’écouter un texte avec une synthèse vocale sur son ordinateur. "L’apprentissage traditionnel du braille n’est plus adapté à la génération Nintendo, explique Philippe Racine. Et pourtant, cet alphabet est le seul moyen d’apprendre à lire et à écrire".

Ce Valaisan, décorateur de formation, a voulu y remédier en développant la souris Mouskie avec la Haute Ecole spécialisée d’Yverdon et de Sion (Suisse), ainsi que le soutien de la Fondation Hans Wilsdorf. Cet appareil est commercialisé depuis un mois seulement. Plusieurs écoles à travers le monde ont déjà manifesté leur intérêt. Les ventes ont démarré en Suisse, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.








vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


© 2020 — confort de lecture