vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


Accessibilité : d'importantes disparités sur le territoire

jeudi 18 octobre 2012 à 16h02

L'absence d'une politique coordonnée en matière d'accessibilité des établissements publics aux personnes âgées et handicapées a conduit à d'importantes inégalités sur l'ensemble du territoire, souligne le 10 octobre 2012 un rapport de l'Observatoire interministériel de l'accessibilité et de la conception universelle.

Installé en 2010, cet observatoire avait notamment pour mission d'identifier les obstacles à la mise en oeuvre des dispositions de la loi du 11 février 2005 (Loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, JO du 12 février 2005 p.2353) en matière d'accessibilité et des difficultés rencontrées par les personnes handicapées ou à mobilité réduite dans leur cadre de vie.

Des départements à la traîne.

Selon ce rapport, si de nombreux acteurs se sont mobilisés pour la mise en accessibilité de leur territoire, certains n'ont pas encore respecté la première étape de concertation :

61% des schémas directeurs d'accessibilité (SDA) des transports avaient été adoptés en juillet 2012 et quatre départements n'avaient pas encore engagé leurs schémas,
 Parallèlement, 64% des plans de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics sont en cours d'élaboration, couvrant 85% de la population. Mais le rapport fait état d'une "accessibilité à plusieurs vitesses". Ainsi dans 16 départements, moins de 2% de ces plans ont été adoptés.

Soutien aux communes rurales.

Pour remédier à ces disparités, le rapport contient 37 préconisations. Il suggère notamment d'"accompagner les petites communes" qui ont des difficultés à mobiliser des ressources humaines et financières pour l'accessibilité de leur cadre de vie.

Il préconise aussi de compléter, en milieu rural, les lignes de transport régulières par des transports spécialisés, "sans surcoût tarifaire, de manière transitoire", tant que les services réguliers ne sont pas accessibles.

Il souhaite par ailleurs rendre accessibles un nombre croissant de sites internet, réexaminer la législation relative au stationnement des véhicules des personnes handicapées, ou encore identifier, dans les bâtiments existants, des axes prioritaires pour améliorer leur accessibilité.
Un site internet accessible garantit un contenu utilisable par n'importe qui, quelle que soit sa situation, son handicap (visuel, auditif, moteur...) et le matériel utilisé (ordinateur, navigateur internet, logiciels spécialisés).

La ministre chargée des Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, a souligné dans un communiqué que ces préconisations seraient "examinées très attentivement", notamment par la sénatrice Claire-Lise Campion, chargée d'une mission sur l'accessibilité.


Source : courrierdesmaires.fr




vous êtes ici : accueil » dépêches » dépêches Handicapzéro » détail d'une dépêche Handicapzéro


© 2020 — confort de lecture