vous êtes ici : accueil >> dépêches >> dépêches HandiCaPZéro >>


Canal+ : le long chemin pour rendre la plateforme plus accessible




Les plateformes misent de plus en plus sur l’accessibilité de leurs contenus et myCANAL, la principale plateforme française, ne déroge pas à la règle. L’accessibilité des plateformes n’est pas encore optimale et Canal+ l’a bien compris, c’est pourquoi il prend les devants pour myCANAL ainsi que différentes pages de ses sites internet.

En effet, selon la chaîne cryptée sur Medium, 70% du contenu numérique ne serait pas "accessible" aux 12 millions de personnes reconnues en situation de handicap en France. Un travail commencé en 2020 qui se poursuit Il existe pourtant de nombreuses solutions pour cela mais elles ne sont pas tout le temps déployées ou elles sont encore imparfaites.

Canal+ a donc décidé d’utiliser ces technologies, notamment pour des pages de ses sites web comme la boutique, l’assistance, l’espace client mais aussi sur myCANAL. La chaîne cryptée a commencé à travailler sur le sujet en 2020, en faisant réaliser des audits pour obtenir une note d’accessibilité et la liste des améliorations à apporter pour augmenter cette note par la suite.

Elle s’est entourée des associations HandiCapZero et Valentin Haüy pour mieux comprendre ce qu’il y avait à faire et mener des tests pour savoir concrètement comment se fait la découverte du catalogue ou la recherche d’un contenu par exemple.

Les équipes de Canal+ se sont attelées à la tâche depuis le début de l’année pour mettre en place diverses mesures comme la correction des erreurs révélées pendant les audits, la mise en place d’audits pour les nouveaux projets, l’amélioration du lecteur vidéo web ou encore des travaux pour proposer les pistes en audiodescription et sous-titrages sourds et malentendants sur le lecteur vidéo, dès qu’un contenu en dispose.

Les derniers audits réalisés par le groupe audiovisuel montraient un taux de conformité global de 30,3% tandis que le taux de conformité moyen était de 50,5%. L’objectif est de passer le premier taux au-dessus de 50% avant fin 2023, mais Canal+ suit surtout le second, plus représentatif de l’usage au quotidien.

Pourquoi ce cheminement ? Pour Canal+, l’enjeu est multiple. Tout d’abord d’un point de vue sociétal, l’accessibilité permet à tout le monde d’utiliser le produit, quelque soit leur situation ou leur âge, sans discrimination. Ensuite vient l’enjeu business qui, grâce à une meilleure accessibilité, permet de toucher en moyenne 15% de personnes supplémentaires dans le monde. La marque est mieux valorisée grâce à cet engagement et notamment auprès des plus jeunes qui sont "sensibles à ces enjeux". Vient également l’obligation légale : Canal+ commence à se mettre à niveau avant une série d’obligations, qui toucheront les services audiovisuels à partir de 2025.

source : alloforfait.fr





vous êtes ici : accueil >> dépêches >> dépêches HandiCaPZéro >>


© 2022 — confort de lecture