vous êtes ici : accueil » santé » actualités


actualités

Un médicament contre les troubles érectiles responsable d’hypertension

Un médicament contre les troubles érectiles responsable d’hypertension<br>

lundi 20 mai 2019


En voulant traiter ses troubles érectiles, cet homme ne s’attendait pas à subir de tels effets indésirables. A cause d’un complément alimentaire censé (ré)affirmer sa virilité, il souffre désormais d’hypertension.

Agé de 49 ans, cet Américain suit désormais un traitement contre l’hypertension. Le responsable? Un complément alimentaire à base de plantes, utilisé pour lutter contre les troubles de l’érection. Il se trouve que le médicament en question contient de la yohimbine. Cette molécule, extraite d’un arbre, est utilisée dans l’industrie pharmaceutique pour traiter les troubles de la vigueur sexuelle, mais aussi l’hypotension. Cet état traduit une tension artérielle plus basse que la normale. Le complément alimentaire à base de yohimbine va ainsi stimuler le système cardiovasculaire.


Des palpitations, étourdissements et une anxiété soudaine


« Un Américain de 49 ans s’est présenté au service des urgences avec des palpitations et une pression artérielle élevée, sans signe de dysfonctionnement des organes cibles », précise le rapport partagé par des chercheurs. Le patient aurait aussi ressenti des étourdissements ainsi qu’une anxiété soudaine. C’est de son plein gré qu’il s’est rendu à l’hôpital. Les médecins sont parvenus, tant bien que mal, à réguler la tension du quinquagénaire. Ce dernier a admis avoir ingéré un complément alimentaire à base de plantes, contenant de la yohimbine. « L’urgence hypertensive est un scénario clinique pouvant être associé aux suppléments à base de plantes », poursuivent les chercheurs.


Attention à l’automédication


Si l’histoire s’est bien terminée pour cet homme américain, les chercheurs tiennent à mettre en garde les patients. « Entre 17 % et 35 % des Américains utilisent des compléments alimentaires à base de plantes de manière plus ou moins régulière. Les agents pharmacologiquement actifs contenus dans les suppléments à base de plantes peuvent affecter à la fois l’état du patient, mais aussi sa réponse aux différents traitements ». De nombreux patients ne mentionnent pas les produits en vente libre à base de plantes qu’ils ingèrent, dans leur profil médicamenteux. Or, visiblement, leur impact peut être décisif pour la santé ou les traitements en cours. « Les patients qui ont recours à l’automédication doivent absolument demander l’avis de leur médecin. Les compléments alimentaires ne sont pas sans risque et peuvent interférer avec d’autres traitements médicamenteux », concluent les auteurs.






vous êtes ici : accueil » santé » actualités


© 2019 — confort de lecture