mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

Claudy a réalisé son rêve sur les vagues d'Hawaï

vendredi 27 décembre 2013 à 10h00

Surfeur malvoyant originaire de La Chapelle-Saint-Laurent, Claudy Robin a enfin goûté aux vagues hawaïennes. Il a même rencontré la légende Kelly Slater !

  

La NR s'est fait l'écho de la volonté de Claudy Robin de concrétiser son plus beau rêve : partir surfer sur les vagues d'Hawaï. Ce dernier, originaire de La Chapelle-Saint-Laurent (où réside une bonne partie de sa famille) mais habitant à Bordeaux (où il est standardiste à la chambre régionale des comptes), est malvoyant. Ce qui ne l'empêche pas de vénérer les sports de glisse, et de pratiquer le surf depuis l'âge de 6 ans.

 

La première semaine de décembre, en partie grâce au succès d'un appel aux dons pour financer son projet lancé notamment dans la NR, il a enfin pu pratiquer son sport favori dans le plus beau site pour tous les surfeurs du monde que représente l'archipel américain. Avec l'équipe de son association Seesurf, Claudy a entre autres, surfé sur la plage mythique du Pipe Line. "Ce fut une grande semaine de partage et des souvenirs plein la tête et le cœur !" témoigne l'intéressé.

Ce fut surtout une semaine de rencontres incroyables et inoubliables. Comme prévu initialement dans son projet, Claudy Robin a beaucoup échangé avec Dérek Rabelo, surfeur brésilien non voyant comme lui et initiateur d'une fondation.

 

Bein Sport : "un conte de Noël magnifique"

 

Là-bas, il a également croisé la route de Jérémy Flores, surfeur professionnel français et surtout parrain de son association, de Maxime Huscenot, surfeur réunionnais, ex champion du monde junior, et de Carissa Moore, championne du monde en titre.

Mais la plus belle rencontre fut sans aucun doute celle de… Kelly Slater, légende vivante du surf, onze fois champion du monde. "Nous avons échangé en français, car Kelly parle notre langue !" s'enthousiasme un Claudy Robin qui vient ainsi de réaliser ce que la chaîne de sports Bein Sport, qui lui a consacré toute une émission il y a quelques jours, n'a pas hésité à appeler "un conte de Noël magnifique".


source : lanouvellerepublique.fr