mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

Chrome : Google utilisera une IA pour rendre le Web plus accueillant aux malvoyants

mercredi 16 octobre 2019 à 08h18

Pour faciliter la vie des personnes malvoyantes, Google a introduit une fonction d’accessibilité qui recourt à une intelligence artificielle pour décrire le contenu d’une image affichée sur un site Web.

Le Web est riche en textes, c’est certain, mais ne serait rien sans images. Qui pourrait dire le contraire à l’heure des mêmes, des clichés postés sur les réseaux sociaux par milliers et des photos de petits chats "cro-mignons" ? Le problème est que pour les personnes malvoyantes, cette partie du Web se limite souvent, et dans les cas les plus heureux, à la lecture de la balise "alternative text", si elle a été renseignée.

 

décrire les illustrations du Web

Pour essayer de changer les choses, Google vient d’annoncer que son navigateur Chrome va proposer une nouvelle fonction d’accessibilité. Elle utilisera des fonctions de reconnaissance d’images de ses intelligences artificielles pour générer une description de l’image.

 

Ainsi, au lieu d’entendre une longue suite de chiffres inutiles (qui tient souvent lieu de nom à l’image), le lecteur d’écran pourra dire qu’il s’agit de fruits sur un étale ou d’un chien attrapant un bâton. Mieux encore, l’outil sera capable de lire du texte qui aurait été photographié. Si la photographie représente un panneau de direction, la fonction de Chrome pourra dire de quelle ville il s’agit, par exemple.

 

en anglais pour l'instant...

Afin d’éviter les ratés, l’outil est programmé pour ne pas donner de détails s’il n’est pas suffisamment sûr de lui. Mais l’entraînement et les progrès qui s’ensuivent devraient accélérer les choses. Pour l’heure, au cours des derniers mois et des phases de test, l’intelligence artificielle qui anime cet outil a déjà décrit plus de dix millions d’images.

 

Selon les préférences, les utilisateurs peuvent choisir la façon dont ils souhaitent solliciter l’outil, en le limitant à une seule page Web, ou en l’activant pour tous les sites Web visités.

 

Pour le moment, cette fonction d’accessibilité est réservée aux sites Web en anglais, mais la compatibilité avec d’autres langues devrait arriver prochainement. La fonction est déployée peu à peu auprès des utilisateurs de Chrome, notamment et prioritairement auprès de ceux qui utilisent des lecteurs d’écran. Source : Fast Company

source : 01net.com