mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

Netflix se lance à son tour dans le podcast de fiction

jeudi 07 novembre 2019 à 08h45

Le géant de la distribution vidéo à la demande s'était déjà lancé dans des contenus audios documentaires tournant autour de ses séries originales. Désormais, la société dévoile un podcast scénarisé à l'image de ses célèbres fictions. De quoi confirmer le dynamisme du marché de l'audio parlé, mais également inquiéter les petits acteurs du marché qui se rêve en "Netflix du podcast".

C'est une tendance dans l'écosystème de l'audio-parlé : plusieurs distributeurs et hébergeurs spécialisés dévoilent leur ambition de devenir le "Netflix du podcast". Mais que se passe-t-il quand Netflix, ainsi érigé en modèle, se lance lui-même sur ce format ?

 

La société a en effet annoncé il y a quelques jours qu'elle dévoilera son premier format audio narratif original le 7 novembre. Baptisé "The Only Podcast Left", cette production en six épisodes se déroule dans le monde postapocalyptique de la série "Daybreak". Adaptation de la bande dessinée de Brian Ralph, elle met en scène des adolescents de Gleendale en Californie, évoluant dans un monde où tous les adultes ont été transformés en créatures dangereuses.
"Nous aimons la façon dont les podcasts donnent plus de liberté pour explorer et approfondir certains éléments d'une histoire", indique Netflix, "nous considérons les podcasts originaux scriptés comme le prochain niveau d'exploration".

un nouveau géant après Apple et Spotify

L'intérêt de Netflix pour ce qu'il considère être le "prochain niveau d'exploration", intervient alors que la société a engrangé 520 000 nouveaux abonnés  aux Etats-Unis au troisième trimestre. La plateforme compte désormais 60 millions de clients aux Etats-Unis et 158,3 millions de clients sur l'ensemble des marchés.
 

Mais la bataille de la vidéo à la demande prend de l'ampleur avec l'arrivée prochaine de services tels que Disney + , AppleTV + ou encore HBO Max. Netflix chercherait donc à gagner de nouveaux clients sur d'autres marchés. Et, alors qu'Apple qui centralise 50 % des écoutes mondiales de podcasts se lance dans la SVOD, Netflix pourrait bien marcher à son tour sur les plates-bandes du géant à la pomme.

Ce nouvel intérêt d'un autre géant de la tech confirme le dynamisme du secteur. A l'horizon 2022, le marché mondial du podcast pourrait drainer 4,5 % des dépenses publicitaires audio, soit 1,6 milliard de dollars. Dans le même temps, il pourrait s'agir d'une mauvaise nouvelle pour les plus petits acteurs, l 'arrivée des géants pouvant cannibaliser une grande part des abonnements possibles.

 

Si la nouvelle série podcast Netflix est encore liée à un contenu vidéo, il n'est pas exclu que la plateforme se lance dans des séries natives à l'avenir : "nous n'excluons rien. Nous avons un public profondément engagé, qui en cherche toujours plus", résumait Rae Votta, responsable des podcasts chez Netflix en août dernier lors du lancement de ces podcasts documentaires.

Malgré ses incursions, la plateforme est encore bien loin de se transformer en plateforme dédiée. Pour l'instant, seule sa force de production de contenu est mise à contribution dans les podcasts. Côté distribution, la société préfère s'appuyer sur Spotify.

 

Sa série sera diffusée exclusivement sur la plateforme suédoise du 7 novembre au 12 décembre, avant d'être, plus tard, disponible partout. La plateforme de streaming musicale qui a redoublé d'efforts dans le podcast pour devenir une plateforme "de l'audio en ligne", confirme ici ses désirs d'hégémonie dans le secteur. En s'alliant avec une plateforme de cette taille, connue pour sa capacité de production de contenu, Spotify se rapproche encore un peu plus de son modèle rêvé de "Netflix du podcast".

source : lesechos.fr