mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

audiodescription, la sélection télé cette semaine

lundi 14 septembre 2020 à 09h27

Une Ariane Ascaride en professeur combattante (Les héritiers), un ourson qui nous chavire le cœur (L'Ours), le retour de Clem, et toujours des épisodes inédits d'Alex Hugo et Candice Renoir…Comme chaque semaine, Télé Loisirs vous propose son guide de programmes en audiodescription. 

lundi 14 septembre

• Les héritiers, Film (Arte, 20:55) : au lycée Léon-Blum de Créteil, Anne Gueguen enseigne l'histoire à une classe de seconde difficile. Face à ces lycéens incontrôlables, elle décide de les inscrire au Concours national de la Résistance et de la déportation. D'abord réticents, les élèves acceptent toutefois de relever le défi. D'après une histoire vraie, un film poignant sur le rôle des enseignants, avec une Ariane Ascaride formidable.

 

• Clem, "Je suis là", saison 10 épisode 1 (T.F.1, 21:05, Inédit) : Clem se pose toujours des questions au sujet de son accident va devoir prendre d'importantes décisions. Une dixième saison démarre, pour le plus grand plaisir des fans de Clem et sa tribu, qui s'annonce riche en rebondissements.

 

mardi 15 septembre

• La stagiaire, "Noces de sang", saison 5 épisode 7 (France 3, 21:05, Inédit) : une jeune serveuse est tuée en pleine célébration d'un mariage, sur les lieux de la fête. Cette enquête assez classique, menée par un duo toujours aussi attachant, réserve une chute plutôt surprenante.

 

• L'Ours, Film (France 4, 21:05) : au Canada, en 1885, un petit ourson se retrouve orphelin quand sa mère est écrasée par une chute de rochers. Errant dans la montagne, il rencontre un grand ours solitaire. Pendant ce temps-là, des chasseurs parcourent la nature environnante. Prouesse technique, images superbes, "L’Ours" de Jean-Jacques Annaud n’a pas pris une ride. Un splendide hymne à la nature sauvage, qui impose le respect.

 

mercredi 16 septembre

• Alex Hugo, "Celle qui pardonne", saison 4 épisode 3 (France 2, 21:10, inédit) : parti pêcher en montagne, Alex Hugo assiste à l'enlèvement d'une jeune alpiniste. Il se lance aussitôt à sa recherche. Hugo connaît bien la famille de l'adolescente. Des acteurs convaincants pour une fiction prenante, au scénario parfaitement écrit et riche en rebondissements.

 

• Dernières nouvelles du Cosmos, Film documentaire (Arte, 23:20, Inédit) : Hélène, autiste de 30 ans, suit l'adaptation sur scène de son livre «Algorithme poétique» par le metteur en scène Pierre Meunier. La jeune femme ne parle pas mais elle écrit depuis 10 ans des textes poétiques saisissants en agençant des lettres plastifiées sur une feuille de papier. Filmé avec délicatesse, le portrait réussi d'une jeune poétesse autiste.

 

jeudi 17 septembre

• Grand Hôtel, saison 1 épisodes 5 et 6 (T.F.1, 21:05, inédit) : Anthony Costa, un jeune homme de 25 ans, arrive au Grand Hôtel, un palace historique de la Côte d'Azur, pour y travailler en tant que serveur. En réalité, il cherche à comprendre ce qui est arrivé à sa sœur, femme de chambre dans l'établissement, disparue plusieurs mois auparavant dans des conditions mystérieuses.

 

• Boomerang, Film (France 3, 21:05) : Antoine (Laurent Lafitte), un quadragénaire, enquête sur les circonstances mystérieuses qui entourent la mort de sa mère… Si le scénario n’est pas exempt de quelques maladresses, l’interprétation remarquable est le point fort de ce film sensible.

 

vendredi 18 septembre

• Edmond, Film (Canal+, 21:05) : "que dis-je, c’est un cap ? C’est une péninsule !" Comment les magnifiques vers de Cyrano de Bergerac sont-ils venus à l'esprit d'Edmond Rostand ? C'est la trame de cette comédie dont l'académisme est compensé par une énergie de tous les instants. Thomas Solivérès est excellent dans le rôle-titre, et Mathilde Seigner surprend en star capricieuse. Une très bonne surprise !

 

• Candice Renoir, "Il n'y a pas de grenouille qui ne trouve son crapaud", saison 8 épisode 8 (France 2, 21:05, inédit) : alors que toute la BSU est réquisitionnée pour une journée dédiée à l'administratif, Candice reçoit un S.M.S. d'Emma. Celle-ci est perdue au milieu de nulle part, son scooter est en panne et Sasha ne répond pas au téléphone. Candice se rend immédiatement sur place pour récupérer sa fille, mais celle-ci a disparu. La policière a à peine le temps d'apercevoir une ombre derrière elle qu'elle perd connaissance sans avoir pu se défendre. Dans cet épisode sous tension, le scénario offre quelques rebondissements inattendus au cœur d'une histoire d'enlèvement.

 

samedi 19 septembre

• Les routes de l'impossible, "Pérou, vertiges dans les Andes" (France 5, 16:45) : pour approvisionner les mines d'or, cultiver les vignes ou regagner les villages, des Péruviens empruntent des routes taillées dans le roc et bordées par des précipices. Cet épisode donne le vertige avec des images magnifiques et spectaculaires.

 

• Meurtres en pays cathare, Téléfilm (France 3, 21:05, Inédit) : Pauline Lebrun, capitaine de gendarmerie à Narbonne, enquête sur le meurtre d'une femme dont le corps a été trouvé mutilé dans un château cathare. La victime, Inès, est une photographe du village voisin. Près du cadavre se trouve Victor, le jeune frère trisomique de Pauline. Portée par des personnages attachants, une enquête rythmée et pleine de suspense.

 

dimanche 20 septembre

• Le chant du loup, Film (Ciné+ Premier, 20:50) : lors d’une mission en Syrie, Chanteraide, "oreille d’or" (chargé de reconnaître le moindre bruit) d’un sous-marin français, repère une trace sonore non identifiée. Ce suspense aquatique, qui rivalise avec les classiques américains, réserve d’incroyables renversements de situation. Avec en prime une expérience quasi sensorielle, le spectateur étant entouré de bruits, d’explosions et de fumée. Très impressionnant.

 

• Si Beale Street pouvait parler, Film (Ciné+ Emotion, 20:50) : à Harlem, dans les années 1970, un jeune Noir sur le point d'être père est accusé d'un viol qu'il n'a pas commis. Le portrait poignant d’un couple confronté à la ségrégation, mis en scène avec une élégance infinie et incarné avec force.

 

source :  programme-tv.net