mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

Google vient en aide aux malvoyants avec Project Guideline

mercredi 25 novembre 2020 à 08h45

Google teste un système basé sur l’IA pour aider les personnes aveugles à faire leur footing, un système qui a déjà montré des résultats prometteurs.

C’est en collaboration avec l’organisation à but non-lucratif Guiding Eyes for the Blind, que Google a développé "Project Guideline", un système basé sur l’intelligence artificielle qui a pour objectif de permettre aux personnes aveugles et malvoyantes de faire leurs footings seules, sans avoir besoin de recourir à une aide extérieure.

Google vient en aide aux malvoyants avec Project Guideline

Pour utiliser ce dispositif développé par Google, les coureurs malvoyants devront attacher un smartphone Android à un harnais spécialement conçu pour l’occasion et qui fait le tour de leur taille. Ils devront également s’équiper d’un casque audio, lui-même connecté au smartphone.

Pour le reste, c’est l’application Project Guideline qui prend le relai. Basée sur l’intelligence artificielle, celle-ci prend en compte un circuit préalablement établi sur lequel une ligne conductrice jaune aura été dessinée à même le sol, et s’appuie sur les images filmées en temps réel par le smartphone pour guider son utilisateur à travers son parcours. Lorsque l’application détecte que son usager s’éloigne de sa ligne conductrice, elle envoie alors des signaux sonores dans une oreille ou dans l’autre, pour réorienter sa position. Notons que l’application n’a pas besoin de connexion Internet pour fonctionner, et qu’elle est capable de prendre en compte un certain nombre de paramètres différents, tels que l’éclairage et la météo par exemple.

 

Actuellement en phase de développement, "Project Guideline" s’annonce déjà prometteur. Dans la vidéo que vous pourrez découvrir ci-dessous, on voit déjà ce système à l’oeuvre avec Thomas Panek, P.D.G. de la société Guiding Eyes for the Blind, devenu aveugle des suites d’une maladie et jogger passionné. Pour la première fois depuis qu’il a perdu la vue, il réussit à courir seul durant un parcours de 5 km, sans avoir recours à un chien-guide ou à une quelconque autre aide extérieure. Une expérience prometteuse, qui laisse présager le futur succès de projet.

l’intelligence artificielle au service de l’humain

Si l’intelligence artificielle effraie à bien des égards, il est important de rappeler qu’elle est permet aussi de faire avancer la médecine et de faciliter le quotidien des personnes handicapées et/ou malades. Project Guideline est un exemple criant de ce que l’IA est capable de faire pour l’humain, mais il est loin d’être le seul.

 

Microsoft, par exemple, a mis au point Seeing AI, une intelligence artificielle qui permet aux aveugles de « voir » des photos ou de lire des textes. Des chercheurs des universités de l’Arizona et de Caroline du Nord ont réussi, quant à eux, à développer une prothèse robotique qui, couplée à une intelligence artificielle, permet aux handicapés de marcher en quelques minutes. De son côté, Intel s’est associée à une entreprise brésilienne pour construire des fauteuils roulants qui se déplacent grâce à l’IA. Autant de projets et d’avancées qui démontrent que l’intelligence artificielle est une technologie formidable pour venir en aide à l’humain.

source : siecledigital.fr