mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

Bords du Lez : des barrières et des bandes de guidage pour les non-voyants

vendredi 22 janvier 2021 à 08h39

Devant l'Hôtel de Région sur les deux passerelles surplombant le Lez, la Ville vient de poser des bandes de guidage pour les personnes non-voyantes, et des barrières de sécurité. Faute de signalétique, une femme aveugle avait chuté dans le Lez en juin dernier alors qu'elle se rendait à son travail dans le bâtiment de la collectivité. Elle n'avait pas été blessée, mais fortement choquée.

 

"Les bandes permettent de guider une personne aveugle sur la passerelle, c'était un élément de sécurité indispensable", explique Thierry Jammes, président de la Fédération des aveugles du Languedoc-Roussillon qui salue la promesse tenue par le maire de Montpellier Michaël Delafosse. "Ces bandes de guidage permettent de relier l'Hôtel de Région à l'arrêt de tramway de la piscine Antigone", complète Emilie Cabello, adjointe au maire déléguée à l'accessibilité universelle. "De nouvelles ont été ajoutées également à travers la place de l'Europe que les malvoyants devaient jusque là franchir en faisant tout le tour", ajoute l'élue. Pour Thierry Jammes, "il faut insuffler l'accessibilité, parce que c'est du confort pour tous. A Montpellier, il doit manquer 1,5km de bandes de guidage pour guider les personnes aveugles et malvoyantes, ce sont des défauts d'aménagement et je compte sur Michaël Delafosse pour les poser le plus rapidement possible".

 

Quant aux barrières de sécurité en inox, mesurant 10 à 15 cm de hauteur, elles permettent de sécuriser les passerelles "pour tout le monde : que ce soient les jeunes enfants à vélo qui risquent de tomber, ou même n'importe qui un peu distrait par son téléphone", précise Emilie Cabello. Cette petite hauteur permet, par ailleurs, à l'eau du fleuve de passer en évitant les embâcles pendant les crues. Le coût de ces aménagements pour la Ville est de 79 000 euros.

source : lagazettedemontpellier.fr