mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

Strasbourg : l’inventeur du graffiti pour malvoyant va performer dans la ville avec Colors city

jeudi 13 mai 2021 à 08h38

Dans le cadre de la Fête de l’Europe, le collectif Colors urban art en partenariat avec Socomec va s’attaquer ce week-end à une trentaine d’armoires électriques et de murs de Strasbourg.

La nouvelle édition de Colors city va se tenir les 15 et 16 mai à Strasbourg.

L’occasion pour les habitants de rencontrer en plein travail une trentaine d’artistes, notamment dans le secteur des institutions européennes mais aussi à travers des itinéraires dimanche, dont deux en visites commentées entre Strasbourg et Schiltigheim.

Le collectif Colors urban art en partenariat avec Socomec a cette année invité The Blind, artiste Nantais inventeur du graffiti pour aveugles et les personnes malvoyantes.

Plein les yeux et plein les mains. Dès ce week-end, les rues de Strasbourg vont prendre des couleurs mais aussi avoir un autre regard sur la cécité. Pour cette nouvelle édition de Colors city, à l’occasion de la fête de l’Europe, le collectif Colors urban art en partenariat avec Socomec et le NL Contest, collectif d’art, urbain va s’attaquer cette fois à près d’une trentaine de coffrets électriques et des murs de la ville. Les artistes de Colors urban, qui régulièrement mettent en lumière dans plusieurs quartiers de la ville la culture street art, ont une nouvelle fois demandé à de nombreux artistes de saisir leurs bombes, leurs pinceaux, les 15 et 16 mai prochain. L’occasion pour les habitants de les rencontrer en plein travail, notamment dans le secteur des institutions européennes mais aussi à travers des itinéraires, dont deux en visites commentées entre Strasbourg et Schiltigheim (gratuites mais sur inscription) dimanche à 14:00 et 16:30.

 

Pour cette nouvelle édition, plus inclusive, la majeure partie des artistes viendront de la région, mais Colors city accueillera également pour l’occasion  The Blind, artiste Nantais très prisé, inventeur du  graffiti pour les personnes aveugles et malvoyantes. Le principe ? Des œuvres en relief utilisant le braille pour rendre l’art urbain palpable. Traduites avec des demi-sphères en plâtre de toutes tailles et fixées les unes à côté des autres, elles forment  des mots en braille, des phrases, traduisent des impressions à ceux qui prennent le temps de les toucher, de les traduire.

"Si le braille se lit d’habitude avec les deux premières phalanges, il faut utiliser au contraire les deux mains pour déchiffrer cet alphabet en version street art, explique l’artiste. C’est comme faire de la musique pour les sourds. C’est un nouvel exercice, une nouvelle sensation, il y a une mobilité du corps, où l’on bouge plus pour lire la phrase, des fois même on marche pour la lire, parce que je peux utiliser des demi-sphères de la taille d’un ballon de basket. Dans ce cas-là, c’est carrément le corps qui danse". 

 

Des impressions, mais sans oublier de faire toujours passer un message plein d’humour en rapport avec le support ou l’actualité. C’est un peu, depuis vingt ans, sa marque de fabrique. "En écrivant par exemple en braille « Ne pas toucher », il y a un côté communicatif quand tu vois des gens toucher puis rire, ça créé de la discussion, des fois ça peut faire débattre". Et des phrases laissées un peu partout, cet artiste voyageur très sollicité et qui expose un peu partout dans le monde, "en a plein". "Voulez-vous toucher avec moi ce soir", sur un palais de justice "Pas vu pas pris" , sur un bateau, "Touché coulé" , ou encore, coronavirus oblige, "S’il vous plaît, touchez avec les mains propres". Des sourires sont donc attendus ce week-end dans Strasbourg pour donner une autre vision sur le monde.

source : 20minutes.fr