mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

plaidoyer pour l’accessibilité numérique

lundi 22 novembre 2021 à 08h59

Compte tenu du rôle majeur joué par le numérique dans tous les domaines, depuis plusieurs années, l’association Valentin Haüy (A.V.H.) a fait de l’accessibilité numérique un de ses principaux thèmes d’action. Aujourd’hui, l’AVH formule douze propositions pour concrétiser l’obligation (édictée par la loi du 11 février 2005) de rendre accessibles les services de communication au public en ligne aux personnes en situation de handicap et de faire du "numérique responsable" une opportunité pour tous.

l’association Valentin Haüy

Créée en 1889 par Maurice de La Sizeranne et reconnue d’utilité publique en 1891, l’association Valentin Haüy, déploie depuis plus de 130 ans un grand nombre de services et d’actions à travers toute la France afin, notamment, de défendre les droits des personnes déficientes visuelles.

L’association Valentin Haüy se mobilise depuis plusieurs années sur le sujet de l’accessibilité numérique.

Elle intervient en concertation avec la Confédération française pour la promotion sociale des aveugles et amblyopes (C.F.P.S.A.A.), cosignataire de la présente note de position.

l’accessibilité numérique

Définie par l’article 47 de la loi du 11 février 2005, au bénéfice des personnes en situation de handicap, l’obligation d’accessibilité numérique s’impose notamment, aux sites internet, intranet, extranet, aux applications mobiles, aux progiciels et au mobilier urbain numérique, mis à disposition du public par l’État, les collectivités territoriales et les grandes entreprises.

Concrètement, les sites web et les applications doivent être développés de manière à être accessibles aux logiciels lecteurs d’écran utilisés par les aveugles et les malvoyants

À titre d’illustration, pour qu’un site internet soit accessible, il faut, entre autres :

donner une alternative textuelle aux images,

 veiller à employer des couleurs bien contrastées,

 ne pas véhiculer l’information uniquement par la couleur,

 employer des polices visibles et lisibles,

 prévoir une vraie alternative aux CAPTCHA images,

 structurer l’information avec différents niveaux de titres (titre 1, titre 2…),

 rendre accessibles les documents bureautiques en téléchargement…

Le résultat obtenu est très qualitatif, au bénéfice de tous : déficients visuels et voyants. En outre, les pages du site sont automatiquement référencées par les moteurs de recherche (dont Google) dans des conditions optimales.

Pour prendre la mesure du caractère primordial du sujet, il est essentiel de souligner que :

Le numérique a fait passer les aveugles du Moyen-Âge au XXIème siècle.

L’accessibilité numérique est l’une des dimensions les plus importantes de l’inclusion.

Le sujet ne concerne pas strictement l’accès au numérique mais l’accès à la société.
...

lire le plaidoyer complet