mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

Gdansk accueille un match de gala Respect

mercredi 27 juin 2012 à 09h03

L’Arena Gdansk a prouvé hier soir que l’on peut être déficient visuel, et même complètement aveugle, et prendre du plaisir ballon au pied.

En préambule au quart de finale d’UEFA Euro 2012 entre l’Allemagne et la Grèce, un match de gala en cinq contre cinq pour malvoyants et aveugles de l’association CROSS était organisé dans la cadre du projet Respect Inclusion.

Cela fait deux ans maintenant que l’association CROSS travaille avec le milieu du football. Il existe aujourd’hui deux équipes en Pologne, à Wroclaw et Chorzow. Son but est des promouvoir et de développer les sports et la culture physique en général parmi les enfants et jeunes aveugles et malvoyants.

La campagne Respect Inclusion de l’UEFA a reçu un soutien de poids en la personne de Andrzej Szarmach, ancien buteur polonais et vainqueur de la médaille d’argent aux Jeux Olympiques de 1976. Il était également du onze polonais qui avait terminé troisième aux coupes du Monde FIFA 1974 et 1982.

“Un grand merci à l’UEFA qui a permis à ces athlètes de fouler les pelouses de ces stades magnifiques et à l’occasion d’événements si mémorables comme un quart de finale de Championnat d’Europe”, a-t-il déclaré.

“Donnons leur une chance de réaliser leur rêve", a ajouté Szarmach. "C'est très important de montrer aux supporters et athlètes que les handicapés peuvent participer à des activités sportives et peuvent jouer au football comme tout le monde. En leur offrant des matches de gala, les athlètes handicapés participent à la fête de l'Euro 2012 en Pologne et en Ukraine."

“Nous sommes au coeur du plus important événement sportif d’Europe”, ajoute Joanna Mucha, Ministres des sports polonaise. “Ces émotions, cette ambiance extraordinaire, tout le monde y est sensible. Et tout le monde sait que le sport est un vecteur d’intégration. Adolescente, je travaillais comme bénévole avec des handicapés. Aujourd’hui je suis derrière des athlètes qui impressionnent par leur passion et leur dévotion.”

Deux matches de gala seront organisés avant les deux derniers quarts de finale en Ukraine. L'Assocation nationale des personnes handicapées organise une rencontre à sept pour les joueurs sourds dans la Donbass Arena de Donetsk, samedi, et le Stade olympique de Kyiv accueillera dimanche un match à sept entre joueurs ayant des handicaps moteurs comme la paralysie cérébrale.


Source  : fr.uefa.com