vous êtes ici : accueil >> dépêches >> dépêches HandiCaPZéro >>

audiodescription, la sélection télé cette semaine

Comme chaque semaine, Télé-Loisirs vous propose son guide de programmes en audiodescription.

lundi 18 juillet

• Un peuple et son roi (film, France 3, 21:10, inédit en clair) : en juillet 1789, un souffleur de verre assiste à la démolition d'une des tours de la Bastille. En octobre de la même année, des femmes révolutionnaire se rendent à Versailles pour exiger que le roi quitte les lieux pour se rendre à Paris. Il s'y résigne rapidement. Prenant le contre-pied des productions du genre, un film historique au ton constamment audacieux et à la distribution brillante.

• Dernier amour (film, France 3, 23:05, inédit en clair ) : au XVIIIème siècle, Casanova, un libertin d'âge mûr, a dû quitter la France pour Londres. Sur place, il rencontre Marianne de Charpillon, une jeune courtisane. Tombé sous son charme, il veut à tout prix séduire la jeune femme qui refuse ses avances. Vincent Lindon s'empare avec fougue de ce rôle de séducteur désemparé dans cette subtile réflexion sur le désir inassouvi.

• La panthère des neiges (film, Canal+ Cinéma, 20:55) : dans les montagnes du Tibet, postés à bonne distance, l'écrivain Sylvain Tesson et le photographe Vincent Munier observent les comportements, souvent stupéfiants, d'animaux locaux au téléobjectif. Ils sont plus particulièrement en quête de l'un d'entre eux, l'insaisissable panthère des neiges. Récompensé d'un César, un film documentaire aux images superbes et à la narration envoûtante.

mardi 19 juillet

• Tandem - "Les larmes d'Aphrodite" (Série, France 3, 21:10) : Henri Monin a été assassiné sur la terrasse de son restaurant "Le Ponton", au bord de l’étang de Thau. Ce touche-à-tout de génie était l’inventeur de l’huitre anti-vol et un restaurateur à succès. Léa retrouve un écrin et une perle visiblement pas destinée à sa femme. L’étang de Thau et ses célèbres parcs à huitres sert de bel écrin à cette enquête autour d’une escroquerie. Elle est bien menée et tient en haleine. Les scènes entre Léa, qui rénove son appartement et s’est remis au sport intensément, et Paul, son ex qui vit une relation à distance, sont assez cocasses.

• Les Olympiades (film, Canal+, 21:10, inédit) : à Paris, dans le 13ème arrondissement, Emilie Wong tombe amoureuse de son colocataire, Camille Germain. Celui-ci s'éprend d'une nouvelle collègue, Nora Ligier, qui, elle-même, entretient une conversation assidue avec Amber Sweet, une travailleuse du sexe en ligne. Jacques Audiard change totalement de registre avec cette chronique amoureuse contemporaine coécrite avec Léa Mysius et Céline Sciamma. Si le scénario, justement, pêche par approximation, la justesse de l'ensemble des comédiens et la réalisation élégante de Jacques Audiard emportent rapidement l'adhésion.

mercredi 20 juillet

• Partir (film, Arte, 20:55) : Suzanne, la quarantaine, décide de reprendre son travail de kinésithérapeute. Lors des travaux dans son futur cabinet, elle fait la connaissance d'Ivan, l'ouvrier en charge du chantier. Leur attraction mutuelle est aussi immédiate qu'irrésistible. Une belle, intense et douloureuse histoire d'amour, construite comme un thriller, servie par une distribution parfaite.

• Astrid et Raphaëlle - "Fulcanelli" (série, France 2, 21:10) : après l'effondrement d'une galerie souterraine, le corps d'un jeune homme est découvert. Malgré les apparences, l'analyse scientifique est formelle : le cadavre est celui d'un homme qui aurait dû avoir plus de 80 ans aujourd'hui. La victime a reçu un coup de couteau avant l'écroulement. Une enquête palpitante dont les rouages et la mise en scène attisent savamment l'ombre du mystère, interprétée par des actrices aussi attachantes qu'excellentes. Des séquences touchantes tissent un lien indéfectible entre ces deux personnages fascinants. Ce cinquième épisode s'avère très divertissant.

• Nina - "Surhommes" (série, France 2, 23:10) : Nina est toujours très inquiète quant à la santé d'Hugo, toujours pas tiré d'affaire. Parallèlement, elle est témoin de la chute d'un homme qui tente de gravir les fenêtres de l'hôpital. Le blessé, qui n'est autre que Charles, le grimpeur de l'extrême, est victime d'un mal étrange. Un épisode palpitant et prenant, bien interprété, qui met en scène des personnages ambigus et des situations intrigantes. Certaines séquences se révèlent très touchantes, les doutes des patients comme leurs confidences sur leur vie personnelle. Proust laisse un peu tomber sa carapace et dévoile un peu de sensibilité.

jeudi 21 juillet

• Réunions - "Le sens de la fête" (série, France 3, 21:10) : suite à un contrôle de l'Etat, l'hôtel doit subir des travaux de remise aux normes, faute de quoi, l'établissement devra fermer. Pour tenir le coup financièrement, le versement des salaires doit être sacrifié pendant deux mois. De nouveaux angles pertinents, amenés avec finesse et humour, sont abordés dans cet épisode très touchant aux accents féministes. Les personnages révèlent de nouvelles facettes et certains, comme le jeune Maxime et l'imprévisible Victoire, n'en sont que plus attachants. Des séquences cocasses sont au programme.

• Crimes parfaits - "Pas de fumée sans feu" (série, France 3, 23:40) : le commandant Delaunay et la lieutenante Mizon sont appelés sur les lieux d'un drame. Un homme git ensanglanté au volant de son véhicule au bord d'une route peu fréquentée. Dans le camion, Renaud et Laura découvrent une statuette africaine de grande valeur. Le tandem alliant fraicheur et expérience, avec l'émérite Elisa Ruschke et le non moins talentueux Antoine Duléry renforce ses liens et sa complicité dans cet épisode rythmé et bien ficelé qui met à l'honneur une coupable des plus inattendues en la personne d'Annelise Hesme, impeccable comme toujours.

• Real Humans (série, saison 1, épisodes 1 à 4, Arte, 23:20, inédit en clair) : en Suède, dans un futur proche, les humains vivent entourés d'androïdes, les hubots, qui leur servent de domestiques. Hans Engman s'apprête à en acheter un nouveau à son beau-père pour remplacer un modèle obsolète. Une mise en place passionnante et prometteuse au scénario exigeant et dont le climat trouble séduit. .

vendredi 22 juillet

• Trouble-fête (film, Arte, 20:55) : brillant pianiste, Hannes Westhoff s’apprête à fêter ses 70 ans. Son épouse, Anne, a convié toute la famille à l’événement, y compris Renate, sa première femme, et les trois enfants nés de cette union. Rapidement, le dîner tourne au vinaigre. Le thème du dîner de famille qui vire au règlement de comptes n'est certes pas nouveau, mais il est ici abordé avec beaucoup de finesse et, surtout, porté par d'excellents interprètes. Parmi eux figure notamment Günther Maria Halmer, impeccable dans le rôle du patriarche détestable sans pitié avec ses enfants.

• Tropiques criminels - "Le diamant" (série, France 2, 21:10) : le cadavre d'Annabelle Delisse, directrice d'un hôtel de luxe, est retrouvé par des promeneurs en lisière de forêt, non loin de son domicile. La quadragénaire a été assassinée à l'arme blanche. Salomé, la fillette de la victime, est introuvable. Une enquête intrigante, sur fond de manipulation technologique, qui fait souvent froid dans le dos. Elle est interprétée avec brio. Les personnages - toujours attachants - révèlent d'autres aspects de leur personnalité, tandis que ce septième épisode réserve des instants plus légers... parfois cocasses.

source : programme-tv.net