vous êtes ici : accueil >> dépêches >>

l'escalade, nouveau challenge pour les déficients visuels

La pratique de l'escalade, désormais proposée par l'Unadev à Pau, a permis à huit déficients visuels de passer outre leur peur pour gagner en autonomie.

Après la marche sur les chemins de Saint-Jacques, la voile au lac de Gabas, l'escalade. Cette pratique est désormais inscrite au programme des activités de l'Unadev, Union nationale des aveugles et déficients visuels de Pau. Tout au long de l'année, un groupe de huit non-voyants et malvoyants s'est rendu à la salle d'escalade de Lescar. Et pour terminer ce cycle de huit séances avec le club des Lézards, leur éducateur n'a pas hésité à proposer une sortie en milieu naturel, au rocher école d'Arudy.

"Cette activité est très bénéfique pour notre public. Elle permet de travailler sur les capacités sensorielles, la proprioception, la concentration, la perception de l'espace et du déplacement", décrit Céline Lacroix-Clerc, éducatrice sportive. "Cela les aide pour le quotidien. Avec cette activité, ils s'entraînent à rester attentifs plus longtemps, mais aussi à se repérer dans un endroit de la taille d'un gymnase. C'est autant d'autonomie de gagner pour la vie de tous les jours".

jusqu'à 16 mètres

Au fil des entraînements, les pratiquants ont fini par faire confiance à leur binôme chargé de les assurer, jusqu'à assurer eux-mêmes leurs camarades. "Ils se sont très bien débrouillés. Après la peur des premières séances, ils ont réussi à grimper à huit mètres, puis jusqu'à 16 mètres. C'était assez impressionnant", décrit leur éducatrice.

Un challenge bénéfique qui devrait permettre de proposer ce rendez-vous à un rythme hebdomadaire, espère-t-elle.

source : larepubliquedespyrenees.fr

© DR