mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

questions à Cyril Abiteboul

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, répond aux questions d'Handicapzéro.

 

Bonjour Monsieur Abiteboul, comment s'annonce cette nouvelle saison pour l'écurie Renault ?

 

L'intersaison a été très intense, l'objectif premier était la fiabilité et nous sommes satisfaits de notre roulage au banc d'essais puisque nous avons parcourus 11 fois plus de kilomètres au banc que l'année passée, soit plus de 70 000 km. Nous sommes satisfaits des essais de présaison, nous sommes là où nous souhaitions être en termes de fiabilité et sur le plan de la performance, la voiture est en ligne avec ce que nous avons développé au bureau d'études et en soufflerie. C'est une grande satisfaction d'avoir la confirmation que nos outils de développement et nos moyens d'essais sont au niveau des meilleurs. La saison sera longue avec 21 grands prix mais nous sommes confiants quant à notre capacité à poursuivre notre progression et nous rapprocher des meilleurs, conformément à notre plan.

 

En tant que motoriste de deux autres écuries de pointe, McLaren et Red Bull, ressentez-vous plus de pression cette année ?

 

Motoriser deux écuries de ce niveau est une reconnaissance et une chance pour Renault car nous allons beaucoup apprendre de nos deux partenaires, c'est une formidable opportunité de progresser. Être choisit par McLaren est aussi une grande fierté car McLaren est une écurie iconique de la Formule 1. Il n'y a pas de pression particulière, nous sommes là pour les faire gagner comme Renault l'a toujours fait pour ses clients.

 

Pensez-vous pouvoir rivaliser avec ces deux écuries en termes de résultats ?

 

McLaren est une référence pour la partie châssis notamment, rivaliser avec eux est clairement un objectif. Pour ce qui est de Red Bull Racing, il est probable que ce team soit devant nous à motorisation égale cette année. Il convient de rester objectif, Red Bull Racing joue le titre comme chaque année, il est un peu tôt pour nous de prétendre être régulièrement et à la régulière à la lutte avec eux.

 

Craignez-vous d'avoir à gérer une rivalité grandissante entre vos deux pilotes, Sainz et Hulkenberg ?

 

Nous disposons cette année d'un des tout meilleurs duos de pilotes de la grille, ils sont très complémentaires. Ce sont deux pilotes très rapides avec des personnalités fortes, de grandes ambitions et des caractères très différents mais ils ont les mêmes objectifs : gagner en faisant grandir et progresser l'équipe. Nico dispose d'une très grande expérience, de beaucoup de sang froid et d'une très bonne analyse ce qui a beaucoup fait progresser l'équipe l'année passée. Pour sa part, Carlos a montré une rapidité d'adaptation rare, un très bon état d'esprit et une très bonne compréhension de la voiture en seulement 4 courses l'an passé. Dès les essais de Barcelone, il a montré les mêmes qualités et la même dynamique. Il y aura une saine émulation entre les deux et c'est ce que j'attends.

 

L'intégration du Halo vous a-t-elle posé des problèmes lors de la conception de la monoplace ? Ce halo gène-t-il le pilotage ?

 

D'après les pilotes, le halo n'est pas un sujet majeur, sa présence est oubliée après seulement quelques tours. La conception de la voiture n'a pas été particulièrement impactée sur le plan aérodynamique ou de la conception du châssis car nous connaissions la règle suffisamment en amont. Le halo a principalement posé des contraintes de poids qu'il a fallu gérer au mieux pour que la voiture reste au poids minimum.

 

Pensez-vous que les forces en présence seront resserrées, avec une lutte entre 4 ou 5 écuries ?

 

Je l'espère même si je pense que cette année encore Mercedes, Ferrari et Red Bull Racing gardent un avantage, peut-être moins net mais ils seront devant.

 

Enfin, question rituelle : quel est votre favori pour le titre pilote cette année ?

 

C'est une question à laquelle je ne réponds pas en général, bien évidemment j'aimerais que cela soit un pilote Renault mais il est encore trop tôt. J'ai un faible pour Lewis Hamilton qui est un pilote exceptionnel et qui est peut-être dans la meilleure équipe avec une voiture très performante. Je pense que Lewis a de bonnes chances encore cette année, mais cela sera très serré avec Ferrari et Sebastian Vettel mais j'espère que les pilotes Red Bull Racing, Daniel et Max, lui mèneront la vie dure.


 

outils