mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

page niveau 3

présentation de la saison

Un peu plus d'un mois avant la rentrée scolaire, la sonnerie de reprise de la Domino's Ligue 2 a retenti dans les stades le 28 juillet dernier, lançant une série de 38 journées afin de trouver un successeur au RC Strasbourg Alsace, champion de la saison 2016/2017. Chaque semaine, les 20 clubs se produiront devant les caméras des diffuseurs exclusifs, BeIN Sports et Canal+.

 

En mai dernier, le suspense a été à son comble jusqu'aux derniers instants. Au soir de la 37ème journée, 6 clubs pouvaient encore prétendre à la montée en Ligue 1 Conforama. Le RC Strasbourg Alsace a pris son temps pour gravir les échelons. Débarquant du National en début de saison, les Alsaciens ont attendu la 34ème journée pour prendre le leadership et ne plus le lâcher jusqu'au final. Meilleure attaque de Domino's Ligue 2 avec 63 buts inscrits, le RCSA s'est appuyé sur Khalid Boutaïb et Baptiste Guillaume, respectivement auteurs de 20 et 9 buts. Tout ceci n'aurait pu arriver sans les 11 passes décisives de Dimitri Liénard, dauphin du meilleur passeur de la saison. Les Alsaciens, qui avaient déposé le bilan en 2011, repartant ainsi du 5ème échelon national, ont ainsi réalisé un petit exploit en décrochant l'accession 2 années de suite avec la Ligue 1 Conforama en guise de récompense.

 

Le champion est accompagné dans l'élite d'un autre club ayant réalisé l'exploit de grimper de 2 divisions en 2 saisons consécutives : Amiens SC. Les Picards ont été sacrés rois du suspense puisque c'est un but inscrit au bout des arrêts de jeu à la 96ème minute par Emmanuel Bourgaud lors de la dernière journée qui leur a assuré leur place en Ligue 1 Conforama. L'Amiens SC s'est appuyé fortement sur son arrière-garde pour ce résultat (2ème meilleure défense). Enfin l'ESTAC Troyes, spécialiste de l'ascenseur entre les 2 divisions, est devenu le 1er club à gagner sa place parmi l'élite grâce aux Barrages au détriment du FC Lorient, 18ème de Ligue 1 Conforama.

 

Après 11 saisons consécutives passées dans l'élite, les Merlus s'annoncent parmi les favoris pour la montée. Si les Bretons ont perdu leur emblématique capitaine et gardien de but Lecomte, parti au Montpellier Hérault SC, ils ont rapidement déniché son remplaçant avec le talentueux Danijel Petkovic. A la tête de la formation morbihannaise pour sa 1ère expérience en tant que coach, l'ancien gardien international Mickaël Landreau a attiré des joueurs d'expérience tels que Gaétan Courtet (AJ Auxerre), Fabien Lemoine (AS Saint-Etienne) ou encore Gaël Danic, dont l'ancien club, le SC Bastia, a été rétrogradé administrativement en National 3. Dernier membre de la charrette venue de l'élite, l'AS Nancy-Lorraine n'a pas digéré la descente en Domino's Ligue 2. Malgré un recrutement lui aussi basé sur l'expérience avec Alaeddine Yahia (SM Caen), Jérémy Clément (AS Saint-Etienne) ou Geoffrey Jourdren (Montpellier Hérault SC), les Lorrains ont connu un terrible retard à l'allumage (zéro victoire), contraignant son emblématique entraîneur Pablo Correa à laisser sa place à Vincent Hognon après 5 journées. Autre club en difficulté en ce début de saison, le RC Lens, 4ème en 2016/2017, s'est lui aussi séparé rapidement de son entraîneur Alain Casanova pour introniser Eric Sikora. Le recrutement, essentiellement effectué à l'étranger, portera-t-il ses fruits rapidement pour éviter aux supporters lensois de passer une mauvaise saison ?

 

Le Stade Brestois 29, le Nîmes Olympique et le Stade de Reims pouvaient également prétendre à la montée jusqu'à la dernière journée la saison passée. Ils seront de nouveau parmi les favoris à l'accession. Les Bretons ont gardé l'éternel Bruno Grougi à la baguette et lui ont adjoint des recrues expérimentées comme Jason Berthomier, Anthony Weber ou Jessy Pi. Le Nîmes Olympique a su préserver sa doublette magique avec Téji Savanier, meilleur passeur de la saison passée avec 13 offrandes, et Rachid Alioui, auteur de 13 buts. Avec l'arrivée de Umut Bozok, meilleur buteur du dernier championnat de National, les Gardois semblent s'être donnés les moyens de leurs ambitions. Enfin le Stade de Reims, qui a très bien débuté la saison actuelle (coleader avec 12 points après 5 journées), comptera une nouvelle fois sur ses attaquants Grejohn Kyei, Jordan Siebatcheu ou encorePablo Chavarria et la recrue Anatole Ngamukol.

 

Si le Havre AC a terminé meilleure défense de la saison 2016/2017 avec seulement 31 buts encaissés, l'attaque a pris le relais en ce début de saison pour mener les Normands au sommet après 5 journées. Ebenezer Assifuah a déjà trouvé les filets adverses à 4 reprises, un record pour un Havrais depuis 10 saisons, tandis que le milieu Zinedine Fehrat a déjà délivré 5 passes décisives. 11ème du dernier exercice, l'AC Ajaccio constitue l'une des belles surprises de ce début de championnat avec une 5ème place et une invincibilité en 5 rencontres jouées. Des hommes d'expérience comme le gardien Jean-Louis Leca, arrivé en voisin du SC Bastia, ou encore Ghislain Gimbert (ex-Havre AC) et Mathieu Coutadeur (ex-Stade Lavallois), constitueront à coup sûr les pièces maîtresses de cette équipe.

 

Parmi les 3 clubs ayant accédé à la Domino's Ligue 2, la Berrichonne de Châteauroux a réussi le meilleur lancement. Avec 9 points au compteur, les Castelroussins occupaient fin août une belle 6ème place. Repêché après la défection du SC Bastia, le Paris FC, seule équipe francilienne du plateau et qui n'a jamais joué 2 saisons de suite en Domino's Ligue 2, tentera de faire mieux que lors de son dernier passage, où la saison s'était soldée par une relégation. Tout jeune club né de la fusion des 2 équipes normandes, Quevilly Rouen Métropole partagera avec les Parisiens l'objectif de se maintenir au 2ème échelon national.

 

Barragiste la saison passée en vertu de sa 18ème place, l'U.S. Orléans est reparti cette saison avec de bien meilleures intentions, matérialisées par une 5ème place fin août. Habitué des secondes parties de tableau, le Valenciennes FC a également plutôt bien démarré la saison avec une seule défaite après 5 journées et une prometteuse 7ème place. Si le Clermont Foot 63 semblait également avoir trouvé sa vitesse de croisière sous les ordres de Corinne Diacre, les Auvergnats devront toutefois confirmer après le départ de la 1ère technicienne de l'histoire du football français, nommée sélectionneuse de l'équipe de France féminine à la fin du mois d'août et remplacée par l'expérimenté Pascal Gastien.

 

Le Tours FC (16ème l'an passé) et l'AJ Auxerre (17ème) ont pour leur part connu un départ plutôt laborieux. Les Tourangeaux se sont inclinés lors de leurs 5 premiers matchs cette saison tandis que les Icaunais, malgré un recrutement porté sur l'expérience avec le coach Francis Gillot, Pierre-Yves Polomat ou Romain Philippoteaux, ont déjà baissé pavillon à 4 reprises. Le Gazélec FC Ajaccio a recruté l'ancien joueur de Ligue 1 Conforama Damien Perquis pour diriger sa défense et le petit frère de Franck Ribéry, Steeven. Le FBBP 01 disputera une 3ème saison consécutive en Domino's Ligue 2 avec le secret espoir de terminer parmi les 10 premiers pour la 1ère fois de son histoire. Pensionnaires réguliers du championnat, puisque présents pour la 26ème fois à ce niveau, les Chamois Niortais tenteront de surpasser leur performance de la saison 2013/2014, au terme de laquelle ils avaient terminé à la 5ème place. Le FC Sochaux-Montbéliard, club historique de la Ligue 1 Conforama avec 59 saisons disputées parmi l'élite, s'est efforcé de mettre toutes les chances de son côté afin de connaître une 60ème saison avec les arrivées des jeunes espoirs Aldo Kalulu et Axel Bakayoko.

 

Avec du suspense à tous les étages et la promesse de découvrir quelques futures vedettes du football hexagonal (1 international sur 3 a fait ses débuts à l'échelon inférieur), cette saison s'annonce à nouveau riche en événements. Pour la 6ème saison de partenariat avec la Domino's Ligue 2, le ballon Uhlsport sera plus lumineux que jamais avec une couleur dominante argent et des éléments de design blanc et vert flash rappelant des éléments de l'architecture des fameuses arches. Impossible que le Triomphéo passe inaperçu ! 

outils