mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

villes et stades du Brésil

Natal : Estadio das Dunas, capacité de 42086 places, ouverture en 2013.

La ville de Natal, à l'est du Brésil accueillera des matchs de la phase de groupe de la Coupe du monde 2014 au Das Dunas, son stade tout neuf. L'ancien stade de la ville, le stade  Joao Claudio de Vasconcelos Machado a été le théâtre de nombreux derbys entre les 3 grosses équipes de la région : l'ABC, l'Alecrim et l'America. Au lieu de mettre le vieux stade aux normes pour accueillir la Coupe du monde, Natal a décidé de construire l'Estadio Das Dunas à la place. Le nouveau stade s'inspire des dunes de sable qui sont la particularité du paysage autour de Natal. D'où le nom du stade Das Dunas, les dunes en portugais.

Cuiaba : Arena Pantanal, capacité de 42968 places, ouverture en 2014.

L'Arena Pantanal qui remplace le stade Jose Fragelli accueillera des matchs de la Coupe du monde 2014.Construit au centre géographique de l'Amérique du Sud, il est entouré par la nature sauvage du Pantanal jusqu'aux 4 coins du stade où des plantes ont été installées. Comme quelques autres stades du Brésil, le développement durable était au cœur de la construction du stade du Pantanal. Le bois utilisé ne provient que de scieries responsables et les déchets ont été recyclés. La qualité de l'air et du sol est contrôlée, tout ça fait que le stade est surnommé ‘O Verdão’ (Le Vert). Après la Coupe du monde, le stade sera adapté pour accueillir d'autres évènements que le sport.

Sao Paulo : Arena de Sao Paulo, surnom Arena Corinthians. Capacité de 65807 places, ouverture en 2014.

Le stade accueillera six matchs de la Coupe du monde 2014 dont la deuxième demi-finale mais aussi la cérémonie d'ouverture le 12 juin.Le stade, totalement neuf, a une capacité d'environ 65 000 places qui sera réduite de 20 000 places après la fin de la Coupe du monde, juste avant de devenir le stade des Corinthians, l'un des clubs de Sao Paulo. 5 fois champions du Brésil et double vainqueur de la Coupe du monde des clubs, les Corinthians vont faire 25 km à travers la ville et quitter leur vieux stade de Pacaembu. Situé dans la partie Est de la ville, qui compte presque 4 millions d'habitants, le stade doit provoquer un rebond économique de cette partie de la ville, une des plus peuplées et pauvres.

Curitiba : Estadio Joaquim Americo, surnom Arena da Baixada. Capacité de 41456 places, ouverture en 1914.

Le plus vieux stade à accueillir des matchs de la Coupe du monde 2014, l'Arena da Baixada à Curitiba est incontournable depuis sa rénovation en 1999.Impressionnant de modernité pour l'époque, la rénovation du stade a donné un coup de jeune à l'Atlético Paranaense’s, le club résident vieux de 88 ans, qui a remporté son premier titre de champion en 2001. Des changements ont été réalisés pour la Coupe du monde 2014, avec notamment l'agrandissent des tribunes pour porter sa capacité à plus de 40 000 places.

Porto Alegre : : Estadio Jose Pinheiro Borda, surnom Estadio Beira-Rio. Capacité de 48849 places, ouverture en 1969.

Le stade Jose Pinheiro Borda de Porto Alegre, un des plus grands du sud du Brésil, accueillera des matchs des 16èmes de la Coupe du monde 2014. José Pinheiro Borda, l'ingénieur portugais mort avant la fin de la construction du stade qu'il supervisait, a donné son nom au stade mais il est aujourd'hui plus connu sous le nom de stade do Beira Rio ou encore“Gigante do Beira-Rio” (géant du Beira-Rio) à cause de sa taille. En temps normal le stade accueille le Sport Club Internacional, un des clubs les plus titrés du pays.

Manaus : Arena Amazonia, capacité de 42374 places, ouverture en 2013.

Situé au nord-ouest du Brésil, sur l'Amazone, au cœur de la forêt tropicale, l'Arena Amazonia, très spectaculaire, a le mérite d'offrir quelque chose d'un peu différent des bâtiments habituels sur la côte est du Brésil. Tout est inspiré de la culture amazonienne, l'éclairage et la structure qui rappelle un panier de paille traditionnel. La préservation de l'environnement a été une exigence centrale pendant la construction. L'eau de pluie sera collectée et réutilisée pour les toilettes et l'arrosage du terrain et des panneaux solaires alimenteront en partie le stade en électricité. Le stade accueillera des matchs de la phase de groupe pendant la Coupe du monde 2014 et sera plus tard aménagé pour aussi recevoir des concerts et autres évènements culturels.


Belo Horizonte : Estadio Governador Magalhaes Pinto, mais plus connu sous le nom de Estadio Mineirão. Capacité de 62547 places, ouverture en 1965.

Cruzeiro et l'Atletico Mineiro jouent dans ce stade complètement rénové pour la Coupe du monde 2014.

L'accessibilité a été améliorée, le terrain a été abaissé pour offrir une meilleure visibilité aux spectateurs où qu'ils soient dans les tribunes. Le Brésil s'est engagé à faire de ce stade une enceinte labellisée développement durable. Le Mineirão pourra réutiliser 6 270 000 litres d'eau de pluie pour l'arrosage de la pelouse. Pendant la Coupe du monde, le stade aura l'honneur d'accueillir la première demi-finale le 8 juillet mais aussi des matchs de la phase de groupe et des 16èmes. 

 

Brasilia : Estadio Nacional de Brasilia. Capacité de 70064 places, inauguration en 2012.

Le tout nouveau stade de Brasilia, le Estadio Nacional de Brasilia a été construit à la place du Estadio Nacional Mané Garrincha. Le Nacional stadium, un stade "vert" zéro émissions de CO2, peut accueillir plus de 70 000 spectateurs ce qui fait de lui le deuxième plus grand stade de la Coupe des confédérations 2013 et de la Coupe du monde 2014.Le stade accueillera, un tour des 16èmes de finale, les quarts de finale et le match pour la 3ème place. Malgré son nom officiel, pour les Brésiliens, le stade sera toujours appelé Mané Garrincha, en l'honneur de la légende du foot brésilien. Garrincha a gagné 2 Coupe du monde, a joué avec Pelé dans ce qui est considéré comme une des plus grandes équipes de tous les temps.

 

Fortaleza : Estadio Governador Placido Castelo. Surnom : Estadio Castelao. Capacité de 64846 places, ouverture en 1973.

Construit entre 1969 et 1973, le stade du gouverneur Castelo, plus connu sous le nom de stade Castelao Fortaleza est prêt à accueillir des matchs de la Coupe du monde 2014, notamment le premier quart de finale. Le stade a été rénové : les sièges, les loges et les vestiaires ont été modernisés et un parking souterrain a été creusé. Le toit, qui a été élargi, et protège jusqu'à la dernière rangée de sièges au bord du terrain.

Recife : Arena Cidade da Copa. Surnom : Arena Pernambuco. Capacité de 44248 places, ouverture en 2013.

L'Arena Cidade da Copa, un stade complétement nouveau, accueillera des matchs de la phase de groupes et des 16èmes. Bien que le stade fasse ses débuts pour la Coupe du monde 2014, Recife n'en est pas à son premier rendez-vous avec la Coupe du monde de football. En 1950, la ville avait déjà accueilli des matchs dont le mémorable Chili - Etats-Unis. Plus connu sous le nom d'Arena Pernambuco, le stade fait partie d'un complexe dans lequel on trouve des restaurants, des centres commerciaux mais aussi un campus universitaire. Une centrale solaire sera bientôt construite. Elle pourra alimenter 6000 habitants les jours où il n'y aura pas d'évènements dans le stade.

Rio de Janeiro : Estádio Jornalista Mário Filho , mais plus connu sous le nom de Maracanã. Capacité de 76804 places, ouverture en 1950.

Sans aucun doute le plus connu des stades brésiliens, le Maracaña a été rénové pour améliorer la visibilité des spectateurs. Sa capacité a, par la même, été réduite pour accueillir la finale de la Coupe du Monde 2014. Auparavant, le stade pouvait accueillir près de 200 00 personnes. Construit pour la Coupe du Monde 1950 au Brésil, la plupart des matches du Brésil ont été joués au Maracanã, parmi lesquels la terrible défaite 2-1 contre l'Uruguay en finale.

Salvador : Arena Fonte Nova. Capacité de 56000 places, ouverture en 1951.

Le stade Fonte Nova a été le troisième stade terminé pour la Coupe du monde. Il a été construit à la place de l'ancien stade Estádio Fonte Nova qui datait de 1951.

Le nouveau stade a un toit métallique en forme de bulle, un tout nouveau musée du foot et des restaurants avec vue panoramique sur la ville.

Le record d'affluence sur stade avant sa reconstruction était 110 438 et date de 1989. Avec les nouvelles normes de sécurité, aucune chance que le stade atteigne à nouveau de tels sommets. Le stade Fonte Nova accueillera des matchs de la phase de groupes, des 16èmes et des quarts de finale de la Coupe du monde 2014.

outils