mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

la réglementation : ce qui change

Les moteurs.

Chaque pilote a droit à 8 moteurs pour la saison. Il les utilisera à son gré durant les essais du vendredi et du samedi puis les qualifications et la course. Il sera pénalisé à partir de l'utilisation d'un 9ème moteur.

 

Régime/moteur.

Le régime maximal des moteurs est limité à 18 000 tours minute (et non plus 19 000).

 

Les essais privés.

Ils sont interdits, du premier Grand Prix (Australie) jusqu'au lendemain du dernier, (Abu Dhabi). Les écuries effectueront donc leurs essais durant la journée du vendredi. Avant et après la saison, les essais privés n'excèderont pas 15 000 Km (30 000 Km en 2008). Ils seront interdits une semaine avant le premier Grand Prix et jusqu'au 31 décembre de la même année.

 

Les souffleries.

Les modèles utilisées dans les souffleries ne pourront pas dépasser une échelle de 60 %. Les modèles à l'échelle 1 sont désormais interdits. La vitesse dans les souffleries ne peut plus dépasser 180 kilomètres heure. L'utilisation des souffleries est strictement limitée à 40 heures par semaine.

 

Aérodynamique.

Les appendices aérodynamiques (déflecteurs, dérives, winglets) sont interdits : seuls subsistent les déflecteurs devant l'entrée des pontons. La surface de l'aileron avant est accrue. Le pilote peut modifier l'angle de braquage de l'aileron avant depuis son cockpit, pour faciliter un dépassement. Il a droit à une différence de 6 degrés de braquage et à 2 modifications de l'angle de braquage par tour. L'aileron arrière est plus haut et plus étroit.

 

Les pneus.

Les pneus rainurés n'ont plus cours. Sur piste sèche, les Formule 1 chausseront des pneus entièrement lisses, appelés "slicks". Bridgestone proposera des spécifications de slicks très différentes.

 

SREC.

Système de Récupération de l'Énergie Cinétique, que les Britanniques appellent Kers (Kinetic Ernergy Recovery system) : il s'agit d'un procédé électromécanique capable de récupérer et stocker l'énergie dépensée au freinage, puis de la restituer dans le moteur comme puissance additionnelle momentanée. Le SREC est recommandé cette année, il sera obligatoire en 2010.

 

Les ravitaillements sous voiture de sécurité.

Dès que la voiture de sécurité entre en action, les pilotes peuvent entrer dans les stands pour ravitailler, ils ne sont plus obligés d'attendre l'ouverture de la voie des stands. Un voyant et des indications au tableau de bord, contrôlés par le biais de l'ECU (Electronic Control Unit), leur indiquera la vitesse à laquelle ils peuvent regagner les stands. Ils ne pourront sortir des stands qu'à partir du moment où le feu est vert : il le sera en permanence excepté lorsque la voiture de sécurité et le peloton des monoplaces qui la suivent passent devant la sortie des stands.

 

Flexibilité.

La flexibilité des matériaux pour la carrosserie et les ailerons a été réduite.

  

outils