mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

groupe H : Espagne, Suisse, Honduras et Chili

Espagne.

Depuis sa victoire lors de l'Euro 2008, l'Espagne a changé de dimension et fait peur, très peur même à ses trois adversaires. La Suisse, le Chili et le Honduras ne semblent pas avoir les moyens d’inquiéter la bande à Vicente del Bosque. Cette dernière ne devra pas faire comme en 2006 où elle avait tout atomisé sur son passage lors de la phase des poules avant de caler contre la France en huitièmes de finale. Et cela tombe bien, puisque cette année, "la Furia Roja" tombera à coup sûr contre un gros morceau, puisqu'il s'agira d'un membre du groupe de la mort, qui est composé du Brésil, mais aussi du Portugal et de la Côte d'Ivoire. Rien que ça !

Sélection Espagne.

Gardiens : Iker Casillas, José Manuel Reina, Victor Valdés.
Défenseurs :  Raul Albiol, Sergio Ramos, Alvaro Arbeloa, Joan Capdevila, Gerard Piqué, Carles Puyol, Carlos Marchena.
Milieux : Xabi Alonso, Francesc Fabregas, Sergio Busquets, Xavi Hernandez, Andrés Iniesta, Javier Martinez.
Attaquants : Juan Manuel Mata, David Silva, Jesus Navas, Fernando Torres, Pedro, David Villa, Fernando Llorente.
Sélectionneur : Vicente Del Bosque.

Suisse.

Avec le Chili et le Honduras comme autres adversaires, les Suisses peuvent avoir de sérieuses raisons d'y croire. Surtout avec Ottmar Hitzfeld sur le banc et un Alexander Freï toujours vert à la pointe de l'attaque.

Sélection Suisse.

Gardiens : Diego Benaglio, Johnny Leoni, Marco Woelfli.
Défenseurs : Mario Eggimann, Stéphane Grichting, Stephan Lichtsteiner, Philippe Senderos, Christoph Spycher, Steve Von Bergen, Reto Ziegler (Sampdoria/ITA)
Milieux : Tranquillo Barnetta, Valon Behrami, Gelson Fernandes, Benjamin Huggel, Goekhan Inler, Marco Padalino, Pirmin Schwegler, Xherdan Shaqiri, Hakan Yakin.
Attaquants : Eren Derdiyok, Alexander Frei, Blaise Nkufo, Marco Streller.
Sélectionneur : Ottmar Hitzfeld.

Honduras.

Les supporters du Honduras ont élevé Reinaldo Rueda au rang de héros national.
Après 28 ans d'absence hondurienne sur la scène internationale, l'imperturbable Colombien a mené la sélection centraméricaine à la deuxième Coupe du Monde de la FIFA de son histoire.
Le Honduras ne participera là qu'à sa seconde Coupe du Monde. 

Sélection Honduras.

Gardiens : Noel Valladares, Donis Escober, Ricardo Canales.
Défenseurs : Sergio Mendoza, Mynor Figueroa, Victor Bernardez, Mauricio Sabillon, Oscar Garcia, Johnny Palacios, Emilio Izaguirre, Osman Chavez.
• Milieux : Roger Espinoza, Edgar Alvarez, Wilson Palacios, Hendry Tomas, Julio Cesar "Rambo" de Leon, Amado Guevara, Ramon Nunez, Danilo Turcios. Attaquants : Carlos Pavon, David Suazo, Georgy Welcome, Walter Martinez.
Sélectionneur : Reynaldo Rueda.

Chili.

Reste qu'il ne faudrait pas sous-estimer les successeurs des chiliens Zamorano et Salas. Présente lors du Mondial français en 1998, "la Roja", après douze ans de disette, revient par la grande porte grâce à un parcours quasi-parfait durant les qualifications.

Sélection Chili.

Gardiens: Claudio Bravo, Miguel Pinto, Luis Marin.
Défenseurs : Pablo Contreras, Ismael Fuentes, Mauricio Isla, Gary Medel, Gonzalo Jara, Waldo Ponce, Arturo Vidal.
Milieux : Carlos Carmona, Marco Estrada, Matias Fernndez, Gonzalo Fierro, Rodrigo Millar, Rodrigo Tello, Jorge Valdivia.
Attaquants : Jean Beausejour, Mark Gonzalez, Fabian Orellana, Esteban Paredes, Alexis Sanchez, Humberto Suazo.
Sélectionneur : Marcelo Bielsa.

outils