mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

Angleterre

A. Les joueurs à suivre.

 

Plus que des individualités, c'est surtout l'état d'esprit des joueurs anglais qu'il faudra observer de près. Comment ces derniers auront-ils digéré le fiasco de la Coupe du monde ? Organisée sur leurs terres, la plus prestigieuse compétition de rugby a vu le XV de la Rose éliminé dès le premier tour ! Un véritable camouflet pour l'équipe nationale qui, suite à ce naufrage, s'est séparée de son capitaine de bord, Stuart Lancaster. Appelé à la barre pour lui succéder, l'Australien Eddie Jones, une légende qui a conduit les Wallabies au titre mondial en 2003, devra insuffler un vent de renouveau au sein d'une formation en manque de repères et de confiance.

 

Une certitude pourtant, le talent est bien là, il suffit de l'assembler. Des ailiers Jack Nowell et Anthony Watson à l'arrière Mike Brown, le XV d'Angleterre possède vitesse et créativité. Pareil au poste de trois-quart centre où Jonathan Joseph (voir plus bas) avait crevé l'écran l'an passé. Reste à savoir qui lui associer, l'expérience du surpuissant Burgess, venu du rugby à 13 ne s'étant pas avérée concluante. Le poste d'ouvreur, traditionnelle pierre angulaire des triomphes passés de l'Angleterre, est toujours en suspens. Qui d'Owen Farrell ou de George Ford sera aligné ? Les 2 sont pétris de qualités mais aucun n'a véritablement sécurisé la place durant la Coupe du monde. A moins qu'Eddie Jones n'opte pour une 3ème voie ? Enfin, devant, c'est le grand chantier. Le nouveau sélectionneur doit rebâtir sur un champ de ruines ou presque, tant les 3 premières lignes ont parfois semblé manqué de liant et de puissance, notamment face au pays de Galles et à l'Australie.

 

B. La liste des joueurs probables.

 

Avants (19) : Josh Beaumont, Dan Cole, Luke Cowan-Dickie, Jack Clifford, Jamie George, Dylan Hartley, James Haskell, Paul Hill, Maro Itoje, George Kruis, Matt Kvesic, Joe Launchbury, Courtney Lawes, Joe Marler, Matt Mullan, Chris Robshaw, Henry Thomas, Billy Vunipola, Mako Vunipola.

 

Arrières (14) : Chris Ashton, Mike Brown, Danny Care, Elliot Daly, Ollie Devoto, Owen Farrell, George Ford, Alex Goode, Sam Hill, Jonathan Joseph, Jack Nowell, Anthony Watson, Marland Yarde, Ben Youngs.

 

C. Le joueur du dernier Tournoi 2015.

 

Jonathan Joseph a été la grande satisfaction anglaise de l'édition 2015. Inconnu du grand public, le trois-quart centre de Bath, à la réputation de joueur surdoué mais lymphatique, a enfin mis de la constance dans ses performances. Et le résultat fut détonnant lors du Tournoi. 4 essais au final, mais surtout des percées et des crochets dévastateurs qui ont terrorisé les défenses adverses et fait peser une menace constante. Moins en vue à la Coupe du monde où il était arrivé blessé, il doit retrouver un niveau qui lui a permis d'être comparé aux 2 félins légendaires du XV de la Rose, Jeremy Guscott et Jason Robinson.

outils