mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

Irlande

A. Les joueurs à suivre.

 

Les doubles tenant du titre seront certainement durs à déloger de leur trône. Auteurs d'une brillante campagne lors de la Coupe du monde, où ils ont notamment dominé les Bleus (24-9) en poule avant de perdre en quarts de finale contre l'Argentine (43-20), les Irlandais sont avant tout redoutables par la force collective qu'ils dégagent. Aucune équipe européenne ne possède une telle organisation défensive qui, associée au célèbre "fighting spirit" des joueurs, font du XV du Trèfle une formation qui évolue en pleine confiance.

 

Avec la retraite internationale du capitaine Paul O'Connell c'est une page du rugby irlandais qui se tourne. Comment les "hommes verts" géreront-ils l'absence de leur 2ème ligne, véritable âme de cette équipe ? Iain Henderson, qui joue au même poste, semblait avoir les épaules pour prendre la relève mais le joueur de l'Ulster s'est blessé à la cuisse juste avant le début du Tournoi et il est forfait. Robbie Henshaw, lui, est appelé à devenir le successeur d'une autre légende, Brian O'Driscoll. Le trois-quart centre en a incontestablement le potentiel. Sean O'Brien, en 3ème ligne, est également à surveiller de près, tout comme Conor Murray ou Ian Madigan (qui vient de signer en faveur de Bordeaux-Bègles) à la mêlée ou Rob Kearney à l'arrière, l'un des joueurs les plus sûrs sur les réceptions de chandelles. Enfin cette année marquera-t-elle l'éclosion définitive de Simon Zebo ? Le fantasque ailier irlandais est capable de coups d'éclat comme des pires erreurs. Quel visage montrera-t-il en 2016 ?

 

B. La liste des joueurs probables.

 

Avants (19) : Rory Best (Ulster, capitaine), Sean Cronin (Leinster), James Cronin (Munster), Ultan Dillane (Connacht), Tadhg Furlong (Leinster), Jamie Heaslip (Leinster), Rob Herring (Ulster), Mike McCarthy (Leinster), Jack McGrath (Leinster), Martin Moore (Leinster), Sean O'Brien (Leinster), Tommy O'Donnell (Munster), Rhys Ruddock (Leinster), Donnacha Ryan (Munster), CJ Stander (Munster), Richardt Strauss (Leinster), Devin Toner (Leinster), Josh Van Der Flier (Leinster), Nathan White (Connacht).

 

Arrières (16) : Keith Earls (Munster), Luke Fitzgerald (Leinster), Robbie Henshaw (Connacht), Paddy Jackson (Ulster), David Kearney (Leinster), Rob Kearney (Leinster), Ian Madigan (Leinster), Kieran Marmion (Connacht), Luke Marshall (Ulster), Stuart McCloskey (Ulster), Conor Murray (Munster), Jared Payne (Ulster), Eoin Reddan (Leinster), Jonathan Sexton (Leinster), Andrew Trimble (Ulster), Simon Zebo (Munster).

 

C. Le joueur du dernier Tournoi 2015.

 

Jonathan Sexton n'est certes pas aussi complet que Dan Carter. Il n'a pas les inspirations géniales d'un Frédéric Michalak ou d'un François Trinh-Duc, des références en matière de créativité et de "french flair". Ni le charisme d'un Jonny Wilkinson dont il se rapproche pourtant par son jeu. Mais que l'on ne s'y trompe pas, l'ouvreur irlandais est bel et bien l'un des meilleurs du monde à son poste. L'an passé, c'est encore lui qui, par sa gestion des temps forts et faibles de son équipe, par la précision de son jeu au pied et par ses qualités de buteur, a guidé l'Irlande vers une seconde victoire de rang dans le Tournoi des 6 Nations.

outils