mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

étape 19, vendredi 26 juillet

Saint-Jean-de-Maurienne à Tignes, 126,5 km, montagne.

 

Départ : Saint-Jean-de-Maurienne.

 

Ville-étape pour la 5ème fois.

Sous-préfecture de la Savoie (73).

8 400 habitants (Saint-Jeannais).

 

En 2010, la 1ère arrivée du Tour à Saint-Jean-de-Maurienne a été riche en émotions en particulier pour Sandy Casar, membre d'une échappée partie de loin et qui se montrait le plus habile à la manœuvre dans le final. 5 ans plus tard, Romain Bardet s'était déjà débarrassé de tous ses rivaux en montée avant de remporter sa 1ère étape sur le Tour.

 

Arrivée : Tignes.

 

Ville-étape pour la 2ème fois.

Commune de Savoie (73).

2 600 habitants (Tignards).

 

Avant de devenir une sorte de Mecque du ski et des loisirs d'hiver, Tignes était un petit village de haute montagne, qui fut noyé lors de la construction d'un barrage en 1952. La station a quant à elle été créée en 1956 puis se développa et accueillit les épreuves de ski acrobatique des Jeux Olympiques de 1992. Guerlain Chicherit, multiple champion du monde de ski extrême et pilote de rallye-raid (5ème du Dakar en 2010) est l'un des ambassadeurs de Tignes dans la planète sport tout comme l'ancien champion du monde de snowboard Nicolas Huet.

 

Le commentaire de Christian Prudhomme.

 

Le séjour alpin se poursuivra avec une étape dynamique qui emmènera les coureurs sur le toit du Tour 2019, au col de l'Iseran (2 770 m qui sera franchi seulement pour la 8ème fois clans l'histoire du Tour et la seconde fois par son versant sud, le plus abrupt. C'est précisément en montant vers le plus haut col routier des Alpes que Louison Bobet avait fait ses adieux au Tour en 1959 mais aussi que Claudia Chiappucci prenait son envol pour aller s'imposer à Sestrières en 1992.

outils