mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

les sommets du Tour

Le Tour de France 2019 comportera un total de 30 cols ou côtes et arrivées en altitude classés en 2ème, 1ère ou hors catégorie.

 

Leur répartition géographique sera la suivante :

• 7 dans les Vosges,

• 6 dans le Massif Central,

• 8 dans les Pyrénées,

• 9 dans les Alpes.

 

Lors des 3 dernières éditions, le total était le suivant : 26 en 2018, 23 en 2017 et 28 en 2016.

 

3 arrivées au-delà de 2 000 m : du jamais-vu !

 

Il s'agira bien de tutoyer les sommets, voire davantage, pour prétendre s'imposer sur le Tour de France 2019. Les qualités de grimpeur seront sollicitées dès la première semaine, une double échéance étant fixée dans le massif des Vosges, sur des registres sensiblement différents dans les étapes de Colmar puis de la Planche des Belles Filles. Les reliefs du Massif central tiendront aussi leur rôle, obligeant les favoris à s'employer sur la route de Saint-Étienne et ensuite de Brioude : les pertes en temps y seront certes relatives mais donneront une idée précise de l'état de forme des uns et des autres.

 

En prenant de l'altitude, c'est à leur maximum que devront évoluer les coureurs qui comptent briller sur le Tour le plus haut perché de l'histoire. Sur les 5 arrivées jugées en sommet, 3 le seront au-delà de la barrière des 2 000 m (Tourmalet, Tignes, Val Thorens) ce qui constituera une première. La visite des Pyrénées et des Alpes sélectionnera par ailleurs ceux qui auront su préserver leur puissance et leur fraîcheur pour la dernière séquence d'escalades à répétition. Les arrivées au sommet du Tourmalet et à Val Thorens ne seront séparées que d'une semaine, comprenant 5 étapes de montagne sur 7 journées de course ! Chacune d'elles peut devenir la scène de coups d'éclat ou de défaillances.

 

10 juillet, étape 5 : Saint-Dié-des-Vosges à Colmar.

 

km 103. Côte du Haut-Koenigsbourg (554 m) : montée de 5,9 km à 5,9 %.

km 135,5. Côte des Trois-Épis (659 m) : montée de 5 km à 6,7 %.

 

11 juillet, étape 6 : Mulhouse à La Planche des Belles Filles.

 

km 40,5. Le Markstein (1 183 m) : montée de 10,8 km à 5,4 %.

km 71. Col du Hundsruck (748 m) : montée de 5,3 km à 6,9 %.

km 101,5. Ballon d'Alsace (1 178 m) : montée de 11 km à 5,8 %.

km 138. Col des Chevrères (914 m) : montée de 3,5 km à 9,5 %.

km 157. La Planche des Belles Filles (1 140 m) : montée de 7 km à 8,7 %.

 

13 juillet, étape 8 : Mâcon à Saint-Étienne.

 

km 51. Col de la Croix Montmain (737 m) : montée de 6,1 km à 7 %.

km 71. Col de la Croix de Thel (650 m) : montée de 4,1 km à 8,1 %.

km 84,5. Col de la Croix Paquet (598 m) : montée de 2,1 km à 9,7 %.

km 133. Côte de la Croix de Part (738 m) : montée de 4,9 km à 7,9 %.

km 148,5. Côte d'Aveize (778 m) : montée de 5,2 km à 6,4 %.

 

14 juillet, étape 9 : Saint-Étienne à Brioude.

 

km 36,5. Mur d'Aurec-sur-Loire (802 m) : montée de 3,2 km à 11 %.

 

18 juillet, étape 12 : Toulouse à Bagnères-de-Bigorre.

 

km 138. Col de Peyresourde (1 569 m) : montée de 13,2 km à 7 %.

km 172,5. Hourquette d'Ancizan (1 564 m) : montée de 9,9 km à 7,5 %.

 

20 juillet, étape 14 : Tarbes à Tourmalet.

 

km 60,5. Col du Soulor (1 474 m) : montée de 11,9 km à 7,8 %.

km 117. Tourmalet (2 115 m) : montée de 19 km à 7,4 %.

 

21 juillet, étape 15 : Limoux à Foix Prat d'Albis.

 

km 60,5. Col de Montségur (1 059 m) : montée de 6,8 km à 6 %.

km 120,5. Port de Lers (1 517 m) : montée de 11,4 km à 7 %.

km 147. Mur de Péguère (1 375 m) : montée de 9,3 km à 7,9 %.

km 185. Foix Prat d'Albis (1 205 m) : montée de 11,8 km à 6,9 %.

 

25 juillet, étape 18 : Embrun à Valloire.

 

km 82,5. Col de Vars (2 109 m) : montée de 9,3 km à 7,5 %.

km 133. Col d'Izoard (2 360 m) : montée de 14,1 km à 7,3 %.

km 189. Col du Galibier (2 642 m) : montée de 23 km à 5,1 %.

 

26 juillet, étape 19 : Saint-Jean-de-Maurienne à Tignes.

 

km 35,5. Montée d'Aussois (1 467 m) : montée de 6,5 km à 6,2 %.

km 85. Col de l'Iseran (2 770 m) : montée de 12,9 km à 7,5 %.

km 123. Montée de Tignes (2 089 m) : montée de 7,4 km à 7 %.

 

27 juillet, étape 20 : Albertville à Val Thorens.

 

km 37,5. Cormet de Roselend (1 968 m) : montée de 19,9 km à 6 %.

km 77. Côte de Longefoy (1 190 m) : montée de 6,6 km à 6,5 %.

km 131. Val Thorens (2 365 m) : montée de 33,4 km à 5,5 %.

outils