mon espace personnel

tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier:

mot de passe oublié ?inscription

page niveau 3

où en sont les bleus aujourd'hui ?

Le Tournoi 2016, une entrée en matière délicate.

 

Pour son premier Tournoi à la tête du XV de France, Guy Novès, fraîchement nommé sélectionneur des Bleus, n'a pas la tâche facile. L'ancien entraîneur du Stade Toulousain, qui veut revenir à un rugby plus offensif, doit composer sans la présence de joueurs emblématiques qui ont décidé de prendre leur retraite internationale. C'est le cas de Nicolas Mas, Pascal Papé, Dimitri Szarzewski, Frédéric Michalak ou encore du capitaine Thierry Dusautoir. Pour tenter de pallier ces absences de poids, Novès fait appel à de nombreux jeunes espoirs du pays et commence par imposer sa patte au sein du XV de France. Si les 2 premiers matchs face à l'Italie (23-21) et l'Irlande (10-9) sont porteurs d'espoirs, la suite est moins heureuse pour les Bleus qui s'inclinent au Pays de Galles (19-10), en Écosse (29-18) et à domicile contre l'Angleterre (21-31). Les Tricolores terminent donc ce Tournoi 2016 à la 5ème place mais ils ont montré, par séquences, les embryons d'un jeu attractif et certainement pourvoyeur de succès à venir.

 

La tournée d'été en Argentine : les prémices d'un renouveau ?

 

Cette tournée ne se présente pas sous les meilleurs augures pour Guy Novès qui doit bâtir un groupe compétitif sans les internationaux retenus en France pour disputer les phases finales du Top 14. Avec 7 novices dans ses rangs, le XV de France s'incline dans son premier duel face à l'Argentine (30-19) mais l'envie de bien faire et les bases d'un jeu solide sont là. L'impression est confirmée lors du test suivant où, cette fois, les Français se montrent plus que convaincants face aux Pumas (27-0).

 

Les tests encourageants de novembre.

 

Regonflée par son succès du mois de juin en Argentine, l'équipe de France se présente conquérante et confiante pour aborder la tournée de novembre. Les Samoa vont en faire les frais lors du premier test. Même si tout n'est pas encore parfait, le XV de France enchante ses supporters en l'emportant 52-8 au terme d'une véritable démonstration offensive. Par la suite, les hommes de Guy Novès seront par deux fois très près de battre l'Australie (23-25) et la Nouvelle-Zélande (19-24) mais ces courtes défaites doivent être prises comme des signes plus qu'encourageants avant d'aborder le Tournoi 2017. Les Bleus ont incontestablement progressé dans le jeu de mouvement, l'arme absolue du rugby d'aujourd'hui, et certains joueurs comme Vakatawa, Gourdon ou Serin ont profité de ces tests pour éclore au grand jour. Reste maintenant à confirmer cette belle impression.

outils